AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Monkey D.Luffy ©

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Fiche de Monkey D.Luffy ©   Sam 1 Nov - 16:37

Code du Réglement : Doog Luffy
Nom & Prénom : Monkey D.Luffy
Age : 17 ans
Profession : Pirate / Kaizoku
Grade souhaité : Senchô (Capitaine)
Equipage ( ou pas ) : Mugiwara
Fruit du démon : Gomu Gomu no mi

Description Morale / Psychologique :

L'air de rien, Luffy est un personnage remarquablement travaillé, dans la lignée de Sangoku, héros de la précédente génération du Shonen Jump. Ceci étant à prendre au sens où il ne s'agit pas vraiment un héros au sens où on l'entend par chez nous. Que du contraire, son exemplarité ne repose pas sur un surplus d'éléments le rendant par trop parfait. Indubitablement, certains de ses supposés défauts constituent des forces autant que des traits de caractère appréciables, à même d'amener les autres à s'amasser autour de lui. Ce qui ne les empêche pas de lui rappeler plus souvent à son tour qu'il est pétri de sales habitudes / manières, cela dit. Ainsi, tout capitaine et héros soit-il, il n'en est pas moins attachant et amusant de par les nombreuses facettes de sa personnalité.

Loin d'être très fûté, il passe son temps à sourire et à répandre sa bonne humeur, doublée d'une innocence qui n'a d'égale que le détachement dont il fait preuve dans la plupart des circonstances. Ses zygomates sont perpétuellement étirés de long en large, si bien que ses expressions faciales en deviennent cocasses au moment d'être interprétées. Par exemple, les faux-airs de lueur divine soudaine le caractérisent parfaitement, notamment lorsqu'il feint avoir compris une évidence qui n'échapperait pas au commun des mortels. Plus amusant encore, il est monnaie courante de le voir se fourvoyer sur bien des sujets. Mais ce n'est encore rien en comparaison du summum de son étourderie : Luffy est tellement lent à la détente qu'il ne prend conscience de l'essentiel qu'après le superflu. S'il gèle, il ne ressentira le froid qu'après une remarque à ce sujet d'un de ces nakamas. Si les caisses sont vides, il ne se rendra pas compte que c'est en grande partie du fait des dépenses inhérentes à ses repas plus que copieux. Les exemples sont nombreux et contribuent à modeler son unicité. Les qualificatifs que l'on peut attribuer à Luffy - en conséquence de cette facette prédominante - sont foison. Ce qui ne l'empêche pas d'être à la fois le plus expansif, mais aussi et peut-être surtout, le plus démonstratif de la bande. Les atermoiements lui sont étrangers. Soif d'aventure, impatience, gourmandise, ... Voilà qui lui parle davantage.

De ce fait, on l'apparente souvent à un ahuri dépourvu de tout sens des priorités, de logique, ... Mais se limiter à ces considérations ne permettrait pas de cerner l'entièreté du personnage de Luffy. Autant il peut sourire et faire preuve d'une niaiserie ahurissante, à la limite de l'excès, autant il se bat avec hargne et détermination lorsque la situation s'y prête. Il a beau ne pas payer de mine, ses colères noires sont tout autant dévastatrices que sa bonne humeur habituelle n'est contagieuse. Pour ses amis, son équipage, les valeurs auxquelles il tient, ... il n'hésite pas à affronter la mort, ne connaissant pas de limites au moment de payer de sa personne au combat. D'après lui, c'est l'une des choses qui fait l'essence de la piraterie : " être prêt à risquer sa vie à chaque seconde ". De la même façon, sous ses dehors innocents et irrationnels, il est capable de cerner une situation mieux que quiconque. Ceci grâce à son esprit de déduction primaire, allant toujours droit au but et en prenant le chemin le plus court. Bien que peu réfléchi, il n'en est pas moins apte à comprendre les autres et à agir en conséquence, une parole ou un geste suffisant alors à faire passer ce que de longs discours n'auraient pu offrir. D'ailleurs, c'est sans doute ce qui lui permet d'être entouré de ceux qu'il a convaincus. Quand il veut quelque chose, il fait tout pour et sait l'exprimer. Quitte, encore une fois, à mettre sa vie en péril pour donner aux autres de quoi le suivre aveuglément, jusqu'à former le si agréable équipage du Mugiwara. Enfin, il n'hésite pas à croire fermement en la réalisation de ses rêves, ce qui est à la mesure de sa soif d'aventures. Luffy n'a peur de rien ni de personne, la seule chose qu'il craint étant de se retrouver seul, en ayant perdu ses nakamas. C'est pour ça qu'une fois entouré de ses pairs, il s'est évertué à prendre la voie la plus noble qui soit : être le meilleur, le plus fort, ... certes, mais pour ne plus être seul. Car il ne se pardonnerait pas de perdre ce qui lui est le plus précieux. Et si c'était cela le One Piece, un trésor du coeur que lui seul posséderait et porterait au plus haut de ses convictions ...

Autre point à aborder le concernant, sa conception de la piraterie. Le moins que l'on puisse en dire est que Luffy cerne fort bien des choses qui échappent à ses semblables, voire leur échappent, volontairement ou pas. La signification de l'étendard blanc sur fond noir, notamment, lui tient à coeur. Au point qu'il s'octroie le droit de juger si un capitaine prétendument pirate en est digne. S'il est une chose qui le rebute au plus haut point, c'est bien cette attitude pathétique qui a gagné les mentalités d'un trop grand nombre de flibustiers. S'autoproclamer pirate est une chose. L'être en est une autre. C'est le message que veut faire passer ce jeune homme, fut-ce face à ses aînés, célèbres ou pas, redoutés ou pas. Les valeurs découlant du port d'un drapeau à tête de mort se doivent d'être défendues et préservées par ceux qui s'en disent dignes, sans quoi il ne manque pas de leur faire comprendre à sa manière qu'ils ne valent pas grand chose. Le courage, la vaillance, une forme de droiture, la fidélité à l'image transmise par des hommes comme Gold Roger ou Shanks, ... Autant d'éléments qu'il porte dans son coeur, les englobant sous les termes " honneur " et " fierté ". Ses nakamas ne sont pas différents. Zoro possède le sang-froid nécessaire, Sanji est le plus au faît des us et coutumes de la piraterie, Usopp est le plus brave dans l'âme, ... Même Nami préférera ne pas se retrancher derrière quelque faiblesse à leurs côtés. On peut dire que Luffy déteint sur les autres, tant il est vrai que la force de ses convictions se ressent dans le moindre de ses actes. Aussi simplet et gauche puisse-t-il paraître, il n'en est pas moins conscient de ce qu'implique le titre dont il s'est lui-même affublé : le futur seigneur des pirates. Aussi longtemps que cette folle croisade l'animera, aux côtés de ceux qui lui sont chers, l'impossible restera dérisoire.

Enfin, la dernière chose qui distingue Luffy : le rôle qui lui est attribué. Dans les faits, il est le capitaine des Mugiwara, en plus d'en être le leader indétrônable et le fondateur. Mais cela ne l'empêche pas d'être parfaitement fondu dans le moule du groupe, au point que la réflexion suivante est souvent revenue, que ce soit dans le chef des personnages ou des lecteurs : " c'est à se demander qui est le capitaine ... ". Dire que Luffy n'en a cure serait hautement exagéré, notamment du fait qu'il marche sur les traces des deux illustres personnages susmentionnés, eux-mêmes capitaines. Simplement sa priorité ne se trouve-t-elle pas là. Brandir haut et fort le titre de capitaine ne fait pas partie de son adage et encore moins de ses préoccupations premières. Faire valoir ce rang, par contre, est source de motivation pour lui. S'il se dirige toujours automatiquement vers l'adversaire le plus fort au coeur de la bataille, ce n'est ni par vanité ni pour se prévaloir du rang d'homme fort de l'équipage. C'est simplement sa façon de ne pas fuir ses responsabilités. Il se sait inapte à accomplir des tas de choses. C'est pour ça que, malgré la force de son rêve, il n'est pas un doux utopiste. Il suffit de se souvenir des mots qu'il eut à l'encontre d'Arlong à ce sujet pour s'en persuader ... Chacun lui permet de donner encore plus de force à ce rêve, que ce soit de par le rôle occupé à bord du navire ou du fait de l'amitié qui les lie les uns aux autres. De même, chacun a ses raisons de combattre : Zoro combat pour progresser pas à pas vers les sommets qu'il vise, Usopp pour mériter le statut de preux guerrier des mers, ... Luffy, lui, s'expose à la mort et aux pires blessures pour protéger ses nakamas. Pour que son rêve demeure intact. Que serait un seigneur des pirates seul sur son trône ? Quel plaisir aurait-il à bénéficier d'un titre aussi glorieux s'il ne peut en partager la pérennité avec personne ? Sans doute a-t-il répondu à ces questions avant même de prendre la mer dans ce but. Le fait qu'il ne connaisse pas la peur lui permet, bien entendu, de plonger dans la bataille sans avoir à ce soucier d'un tas de paramètres à prendre en compte. Mais s'il devient plus fort combat après combat, c'est aussi parce que sa seule peur l'empêche de perdre. Cause autant que conséquence, le bien-être éprouvé parmi ses nakamas ne lui échappera pas, car il sera toujours là pour vaincre l'adversité en bon capitaine.


Description Physique :

Au premier regard, on est en droit de dire que Luffy est doté d'un physique tout à fait banal. Ses mensurations, pour commencer, ne sont pas bien affriolantes. Une taille d'1m72 pour un poids de 64 kilos, voilà qui a de quoi s'apparenter à une norme plus que limite dans l'univers d'One Piece, nullement dépourvu de colosses, athlètes et autres géants. Cela n'empêche pas le natif de Fushia de disposer d'un corps parfaitement entraîné et rôdé à la résistance à l'effort. En atteste sa sangle abdominale remarquablement dessinée, symbole parmi d'autres de ses dispositions physiques appréciables. Il trompe d'autant plus les apparences grâce à l'usage fait de ses pouvoirs. L'élasticité de son corps lui offre, entre autres choses, la possibilité d'étirer ses membres ou de densifier certaines des parties de ce même corps. Fut-ce un court instant - Gomu Gomu no Fuusen - ou sur des délais plus rallongés - Gear(s) -. A ce propos, il est important de noter que la structure basique de son corps ne se trouve aucunement modifiée par l'ingestion du fruit, pas plus que par l'usage qui est fait des pouvoirs en découlant. Ces derniers se limitent à de la transformation, comme pour tout autre Paramecia. Il est également à noter que la constitution corporelle de Luffy demeure en pleine évolution, que ce soit du fait de son âge relativement peu avancé ou de ses propres progrès. Qui plus est pour un détenteur de l'un des Fruits du Demon, il reste caduque d'y acoller une description figée.

Revenons maintenant à la banalité de ses attributs moins innés. Au plan de son accoutrement, l'on ne peut que tirer pareil constat, tant la simplicité et l'ordinaire se dégagent du look du personnage principal. Aussi bien à titre relatif qu'absolu, d'ailleurs, car si la comparaison avec d'autres personnages renforce cette idée, elle n'est pas absolument nécessaire pour tirer la conclusion précitée. Concrètement, Luffy est - presque - toujours vêtu des mêmes habits. Qu'il en possède plusieurs ensemble ou pas n'est pas vraiment la question primordiale à se poser. A vrai dire, Oda confirme ce que l'on en pensait : Luffy, tout comme Zoro et Chopper, est incapable de penser à son propre look, si bien qu'il se voit attribuer tantôt un accessoire dévolu à Usopp, tantôt l'un de ceux de Sanji, ... Ces deux-là étant les seuls, avec Nami et Robin, à se préoccuper un temps soit peu de leur style vestimentaire. Pour preuve de ce qui vient d'être avancé : sur Skypiea, l'avant-bras gauche du capitaine dévoile l'un des serre-poignets du sniper et l'un des bracelets en possession du cuisinier. Pour renforcer les idées reprises plus haut, on soulignera que c'est l'une des seules occasions en laquelle on peut voir Luffy muni de quelque apparat que ce soit.

Et pour cause, le seul ornement qui l'accompagne en toutes circonstances est le fameux chapeau de paille que lui a légué Shanks, il y a de cela plusieurs années. Sans doute l'absence de tout autre vêtement superflu est-elle destinée à mettre en valeur ce seul élément, lequel lui vaut d'ailleurs son surnom de Mugiwara no Luffy, tant l'un et l'autre sont devenus indissociables. Ledit chapeau a beau être malmené au cours des aventures de son intrépide et fougueux propriétaire, il n'est pas moins demeuré intact tout au long de ses péripéties, voilant d'un bout à l'autre la chevelure noire dont on ne voit la plupart du temps que quelques mèches éparses, échappées de sous le couvre-chef. Tantôt recousu par Nami, tantôt épargné par un heureux concours de circonstances, ... Seule particularité : il est enserré sous une bande rouge. De la même couleur que la chemise-fétiche du capitaine de l'équipage, donc. Dépourvue de manches mais pas de son col en V, seuls trois boutons couleur or viennent briser quelque peu son uniformité. Cette même uniformité que l'on retrouve pratiquement au niveau de son pantacourt bleu clair, ponctué par des rebords faits de laine blanche. Ses pieds, quant à eux, sont recouverts de sandales tout à fait normales, si bien qu'on se demande combien de paires Luffy en a usées à force de courir un peu partout. Enfin, dernier signe distinctif et non le moindre, la cicatrice localisée sous son oeil gauche. A une échelle moindre que le Mugiwara, elle représente elle aussi le temps passé avec le Roux.

Occasionnellement, l'on peut voir Luffy paré de vêtements tout aussi communs que ceux dont il est fait mention plus haut. Entre le gros manteau rouge version Drum et le t-shirt blanc version Galley-La, il n'y a rien de bien croustillant à se mettre sous la dent, encore une fois. On notera simplement que son pantacourt, habituellement bleu, prendra une teinte noire lors de l'arc Enies Lobby. Simple fantaisie passagère ou pas, peu importe. La question fondamentale au sujet de ses habits reste de savoir comment il se fait qu'ils n'éclatent pas lorsque son corps prend des proportions démesurées.


Dernière édition par Monkey D.Luffy le Sam 1 Nov - 16:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche de Monkey D.Luffy ©   Sam 1 Nov - 16:37

Histoire :

Luffy est né dans le sympathique village de Fushia. Celui-ci abritait une illustre famille dont la destinée n'était pas sans conséquences sur le devenir du monde entier. Et pourtant, seuls quelques " anciens " en avaient entendu parler. Et encore, si peu qu'ils n'en faisaient pas une priorité, bien que c'eut été nécessaire tant cette même famille était insaissable et ... influente à sa manière. Pour seul point commun, un " D " qui venait les rassembler à travers les époques, les mers, ... A la croisée des chemins, chaque tournant opéré dans l'histoire avait vu l'un des leurs agir d'une façon ou d'une autre, de sorte que ledit tournant s'opère. Derrière cette immense part de mystère, donc, une paisible bourgade côtière. Si paisible qu'il n'était pas étonnant de voir des pirates y faire escale sans que cela ne dérange les habitants. Il y avait bien une personne pour radoter face à cela, à savoir le maire Hoop-Slap. Mais le commerce était si prospère qu'il ne s'opposait pas réellement à la venue des pirates, qui avaient le mérite de consommer tout en payant leur dû. A moins que ce comportement ne soit le fait que d'une minorité ? Si tel est le cas, alors Shanks le Roux et ses hommes font indéniablement partie de cette minorité. Respectueux d'autrui et bons-vivants dans l'âme, ils s'étaient même liés d'amitié avec un jeune garçon pour le moins turbulent. Bien plus que ça, ce dernier était épris d'admiration face à la prestance des flibustiers.

Ce garçon, c'était Monkey D. Luffy. Il vivait seul avec son frère, tous deux s'étant enthousiasmés peu après l'arrivée du Roux. Depuis leur prime enfance, ils avaient été élevés à la dure, Luffy se trouvant parfois " lâché " en pleine jungle sans aucun kit de survie. Il n'avait alors que 5-6 ans. Ace avait subi le même entraînement spartiate, des oeuvres du célèbre Monkey D. Garp, Vice-Amiral de la Marine affecté à Grandline. Sans doute était-ce la fibre aventurière propre à cette famille qui s'en était trouvée éveillée au contact des hommes du Roux. Luffy, encore plus qu'Ace, aimait passer la majeure partie de son temps en leur compagnie. A la taverne, dans les ruelles du village, au bord de la mer, ... Et lors des expéditions de l'équipage, il les attendait inlassablement, les accueillant au port à chacun de leur retour. Ces moments passés en leur compagnie, bien que nombreux, lui semblaient toujours trop courts. Aussi s'était-il mis en tête de les rallier, afin de prendre la mer à leurs côtés. Son jeune âge ( de mémoire, 7 ans ) ne le rebutait nullement et il alla même jusqu'à se percer le visage à l'aide d'un couteau pour prouver son courage à Shanks. Mais le capitaine campa sur ses positions : hors de question d'emmener un gamin à son bord. De taquinerie en taquinerie, Luffy ne vit pas venir le coup : des brigands des montagnes vinrent à la taverne et, face à l'absence d'alcool, s'en prirent à Shanks qui ne broncha pas. Pendant ce temps, Luffy avait ingurgité le Gomu Gomu no Mi, l'un des précieux trésors laissés par l'Akuma des Mers.

Déçu par le manque de réaction de Shanks face aux brimades du brigand Hiruma, Luffy fit néanmoins passer cela au second plan lorsqu'il fut avéré qu'il était devenu un homme-caoutchouc. Les pirates n'en revinrent pas, tout comme lui. Toutefois, le lendemain, la surprise était passée et tout sourire, le jeune garçon s'amusait à étirer son visage à l'infini, chose rendue possible par son pouvoir. Il n'accordait pas d'importance aux quelques personnes qui le considéraient comme un monstre, à vrai dire cela n'altérait en rien son côté jovial et bon-enfant. Shanks et ses hommes, quant à eux, étaient repartis en expédition. Par hasard, cela coïncida avec une nouvelle descente de la bande d'Higuma. Dès lors qu'ils eurent demandé si " ces lavettes de pirates " n'étaient pas là, Luffy s'énerva et les provoqua en duel, tenant à laver l'honneur de ses amis. Cependant, il demeura impuissant face aux attaques conjuguées des malfrats, se faisant plaisir en le rouant de coups dans la ruelle principale. Les citoyens ne purent rien faire pour endiguer ce triste spectacle et s'apprêtaient à voir Luffy trépasser. Fort heureusement, si l'on peut dire, son corps était assez insensible aux coups qui lui étaient portés.

Avant que la situation ne dégénère davantage, Shanks et ses hommes firent leur apparition. Empreint de grâce, le Roux s'avança et fit remarquer qu'il se doutait que quelque chose d'anormal se passait. L'absence de Luffy pour les accueillir au port lui avait mis la puce à l'oreille. Les hostilités furent lancées lorsque l'un des bandits mit Shanks en joue. Tel est pris qui croyait prendre : Lucky fusilla l'imprudent avant qu'il n'ait eu le temps de faire feu sur le capitaine. Ben Beckman se chargea du reste de leurs adversaires, démontrant ainsi tout son talent, celui qu'on attendait de la part du lieutenant d'un Empereur. Higuma, qui n'en était pas à un coup bas près, s'échappa après avoir dressé un rideau de fumée entre lui et ses opposants. Il emmena Luffy avec lui, dans le but de le jeter à la mer. Comme ses coups ne lui faisaient rien, il se disait que le meilleur moyen de s'en débarasser était de le noyer. Il ne savait sans doute pas que les détenteurs des pouvoirs de l'un des fruits du démon étaient de vraies enclumes, condamnés à faiblir face à l'eau de mer. Luffy fut alors sauvé ... Un monstre marin dévora Higuma et une partie de sa barque, Luffy s'en trouvant épargné à quelques millimètres près. Et il fut écarté du danger par Shanks, lorsque le monstre s'apprêtait à ne faire qu'une bouchée de lui. L'Empereur était apparu d'on ne sait où, sauvant l'enfant de justesse. Cela lui avait coûté un bras. Fusillant ensuite le monstre du regard, il baissa les yeux lorsque celui-ci, sans doute effrayé par l'aura de Shanks, s'en retourna dans les fonds marins.

" Un bras, ce n'est rien ... Tant que tu es vivant. "

Tels furent les mots de Shanks lorsque Luffy fondit en larmes, conscient qu'il venait d'échapper de peu à la mort. Il ne devait son salut qu'à une personne : l'homme qu'il respectait plus que tout au monde. Quelques années plus tard, alors que Barbe Blanche lui parlait justement de la perte de ce bras, Shanks lui dira " l'avoir sacrifié pour une nouvelle ère ". Barbe Blanche n'était pas le seul à trouver étrange que l'un des Empereurs ait perdu un bras face à un insignifiant monstre marin, du petit lait pour un homme comme lui. Cette nouvelle ère, symbolisée par Luffy, valait cependant bien plus qu'un bras, aux yeux de Shanks. Mais ça, Luffy ne le savait pas encore. Peut-être même ne le saurait-il jamais ... Des suites de cet évènement, le Roux reprit sa route vers des horizons lointains, Shanks trouvant que leur escale à Fushia avait bien assez duré. Les adieux furent poignants. Dans son habituel entêtement, Luffy n'accepta pas facilement le départ de ses amis et clama gaut et fort :

" Un jour, je rassemblerai des compagnons et je fonderai un équipage bien plus puissant que le tien ! Je deviendrai ... le seigneur des pirates ! "

Alors que Ben Beckman faisait la réflexion à un camarade que Luffy irait loin, Shanks s'avança vers lui et, assez paternellement, déposa son chapeau de paille sur la tête du jeune garçon. Sans doute son ambition avait)elle su toucher l'Empereur. Toujours est-il que ce chapeau demeura, à compter de cet instant, le garant de leur promesse : celle que Luffy le remettrait à Shanks le jour où il aurait atteint, lui aussi, les hautes strates de la piraterie.

La suite est connue de tous : le rêve de Luffy visait à se réaliser. Dix années s'étaient écoulées depuis le départ du Red Force. Au lieu de se lasser et d'abandonner ce rêve fou qui était le sien, le jeune garçon s'était entraîné sans relâche, compensant son incapacité à nager au moyen du développement de ses facultés grâcieusement acquises. Makino gardait le sourire en observant l'évolution de ce jeune aventurier dans l'âme. Elle se laissait gagner par son enthousiasme et son innocence, se disant qu'il n'y avait aucun mal à laisser un enfant oeuvrer en vue de faire de son rêve une réalité. Le maire, lui, adoptait des postures plus figées à ce sujet, refusant de considérer que prendre des pirates pour modèles était digne et louable. Cela n'empêchait nullement Mugiwara de poursuivre son chemin sur cette voie qu'il ne quitterait sans doute plus. Au contraire, c'est peut-être parce que ce comportement très autoritaire lui rappelait celui de son grand-père qu'il n'y accordait pas l'importance souhaitée. Il n'était pas un hasard que les exemples de ce pirate dans l'âme soient symbolisés par des shanks le Roux, davantage que par un vice-amiral de la Marine, aussi renommé soit-il. De fil en aiguille, Luffy s'aguerrit au gré de tout un lot d'expériences. Le moment était venu d'étendre son horizon à tout East Blue, il n'avait plus rien à apprendre ni à acquérir dans son village. Muni d'une embarcation de fortune et dépourvu de toutes aptitudes nécessaires à la navigation, il prit donc la mer, laissant derrière eux ceux auprès desquels il avait grandi.

Par on ne sait quel miracle, il survécut à bien des intempéries. Sortant d'un tonneau comme un diable de sa boîte, il fit tout d'abord la connaissance de Kobby, alors homme à tout faire d'Arbyda. Vint ensuite Zoro, sa première recrue. Cet homme avait beau être précédé d'une réputation de démon, il n'en plut pas moins à Luffy, lequel insista pour l'intégrer à son équipage. Depuis lors, le natif de Shimotsuki occupe le rôle de bretteur au sein de l'équipage. Le futur meilleur sabreur du monde avait rallié la cause du futur seigneur des pirates, il n'en fallait pas plus pour qu'ils se comprennent et trouvent un intérêt commun. Ce fut alors au tour de Nami, puis d'Usopp de s'intégrer au duo. Le temps de battre Baggy et Crow, deux des pires brigands d'East Blue, et Luffy fut pourvu d'une navigatrice et d'un canonnier, autoproclamé vice-capitaine de son état. L'objectif était clair et la couleur était annoncée : se diriger vers Grandline, la terre sacrée qui consacrerait le Kaizoku-ou, mais surtout, la conjonction des rêves de chacun. Seulement, il leur fallait encore s'assurer les services d'un cuisinier avant cela, histoire de ne pas s'exposer à certains des aléas des voyages en mer. Sanji fut cet homme. Tout comme dans le cas de Zoro, Luffy n'en démordit pas : il le voulait absolument. Quelques conjonctures vinrent perturber son recrutement, ce qui ne facilita pas la tâche du capitaine. Entre l'apparition de Taka no Me no Mihawk, la bataille face à Creek et la supposée trahison de Nami, il aurait été facile de baisser les bras et de tout remettre en question. Mais Luffy n'était pas fait de ce bois-là, aussi s'empressa-t-il d'expédier Creek aux affaires courantes avant de partir vers Arlong Park avec celui qui rêvait de découvrir All Blue. East Blue allait rapidement devenir trop petite pour l'équipage du Mugiwara : Arlong vaincu, la tête de Luffy fut mise à prix pour la coquette somme de 30 millions de Berries, record local. Excusez du peu. Nami réintégra finalement le quintet et l'aventure démarra pour de bon. A bord du Going Merry, les Mugiwara s'apprêtaient à pénétrer sur Grandline, à la conquète du One Piece.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche de Monkey D.Luffy ©   Sam 1 Nov - 16:40

Veuillez m'excuser, mais au vu de l'importance d'un personnage tel que Luffy, je me suis dit qu'il serait nécessaire de faire un Test RP ; mais vu que cette information n'a pas été stipulée dans le réglement, un léger doute a plané au dessus de ma tête.
Serait-ce possible de m'éclairer davantage à ce sujet ?
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Mimura Kodoma
Empereur des Mers & Capitaine des Shuusei Mugen's
Empereur des Mers & Capitaine des Shuusei Mugen's
avatar

Nombre de messages : 766
Age : 38
Equipage : Shuusei Mugen's
Armes : Sabre
Prime : 400,000,000
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Niveau:
19/20  (19/20)
Puissance:
950/1000  (950/1000)
Fruit du Démon: Kitai Kitai no Mi

MessageSujet: Re: Fiche de Monkey D.Luffy ©   Sam 1 Nov - 16:40

Wow quel prés ! ( Luffy de Kaizoku nan ? )

Tu as ma voix !

<~~~~~~~~~~>






Captaine des Shuusei Mugen's
Recherché à 400 000 000 de Berry's
Equipage Estimé a 740 000 000 de Berry's
Commandant d'une Flotte de deux Navires


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche de Monkey D.Luffy ©   Sam 1 Nov - 16:50

Tu a ma voix aussi,par conséquent tu es le nouveau capitaine des Mugiwara.

Bon RP sur OPS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche de Monkey D.Luffy ©   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche de Monkey D.Luffy ©
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de monkey d luffy le roi des pirates
» Monkey D. Luffy sera le roi des pirates !
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Sanctuary V2 :: Préface :: Registres :: Fiche de Personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: