AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Debriefing des Screwed'

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Debriefing des Screwed'   Lun 3 Nov - 23:33

Death The Kid venait d être promus au grade de commandant, un grade relativement important pour un garçon de son âge. Il ne l'aurait sans doute dalleur jamais obtenue si son fruit ne lui permettait pas de combler ce défaut. Quoi qu'il en soit il l'était et comptait le rester même si certain trouver cette promotion injustifié.
Alors que ce dernier arpentait nonchalamment les rues de la ville sa croix sur le dos, il fût interpelé par un jeune matelot à bout de souffle. Celui ci courrait dans sa direction tenant un message à la main. Lorsqu'il arriva au niveau de Death il le salua d'un signe de tête et remis le papier au commandant qui s'empressa de le lire.


Code:
Le Commandant Death The Kid est attendu
Une réunion des Screwed' est en cours
Au bureau 13-B, bâtiment Est

Le papier étais signé par un amiral, il était hors de question d'arriver en retard à une tel convocation.
Death dût alors remettre sa balade à plus tard et faire demi tour en direction du Q.G.
Sans perdre un instant ce dernier se rendit au lieu de rendez vous, il allait rencontrer pour la première fois les membres de l'équipage auquel il avait été assigné. Devant la porte du bureau il ôta et se débarrassa de sa croix, pour la remettre à un jeune matelot qui dépassé par le poids de celle ci tomba à la renverse. Death lui adresse alors un regard assassin, cette croix était la seule chose qui lui appartenait réellement et rien n'avait plus d'importance qu'elle à ses yeux.

Avant qu'il ne se décide à entrer ce dernier claqua des doigt pour repasser à l'âge enfant et ainsi redevenir le Kid puis entra. A sa grande surprise il étais le premier à arriver sur les lieux. La pièce était quasiment vide hormis une table rectangulaire gigantesque au milieu de celle et quelques chaise. Le jeune marine attrapa l'une d'entre elles et pris place en attendant le reste de son équipe.




*Espérons qu'ils ne me feront pas trop attendre*

L'instant suivant et comme pour répondre à sa question la porte s'ouvrit doucement... Un homme d'une vingtaine d'année entra (Deas Harrison), celui ci avait une allure particulière, il portait une étrange chevelure dans les teint rose auquel il avait fixés plusieurs petit pendentifs plutôt enfantin, vêtu d'un costard basique il s'assit en face du premier marine et alluma une cigarette sans même dire un mot. Death qui n'étais pas non plus des plus social ne lui prêta pas attention, mais son regard fût étrangement attiré par l'espèce de sac farfelu que celui ci portait sur le dos, recouvert d'un drap blanc il étais impossible d'en deviner le secret.
Peu après la porte s'ouvrit à nouveau pour laissé passer trois nouveaux individus. Le premier semblait différent, des cheveux d'un blond pâle celui ci était étais habillé d'un uniforme officiel de la marine ornés de plusieurs médailles, le regard froid il inspecta un instant les deux marines présent dans la pièce avant de faire signe aux autres d'entrer. Un homme à l'allure sombre entra juste derrière lui, Death ne remarque que ses yeux d'un rouge vif et son air colérique. Juste après lui vint une jeune femme à l'apparence triste.

Il étais clair que ce groupe ne ressemblait à aucun autre, tous prirent place autour de la table et celui qui semblait le plus hait gradé pris la parole plongeant tous les autres dans un silence de mort.


Dernière édition par Death The Kid le Lun 3 Nov - 23:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   Mar 4 Nov - 21:49

La réunion pour débattre si l'on pouvait réellement utiliser ce terme débutait dans cinq minutes. Mello arriva en troisième position derrière la nouvelle recrue et le médecin de l'équipage qui avait fait des merveilles sur les jambes de Temna et les cicatrices du colonel Titania. Le bâtiment où se situé la salle n'était guère grand et luxueux pour la venue d'un marine aussi gradé que le vice-amiral aux cheveux blonds pâles. Les murs ornés de vulgaires tableaux illustrant les différents combat victorieux que cette forteresse avait engagé faisait sourire le jeune homme. Maintenant, les dirigeants pouvaient rajouté un tableau montrant comment l'organisation de ce quartier général laissait à désirer. Peu après lui, le lieutenant et le colonel tout juste sortit de l'infirmerie vint se joindre aux trois hommes déjà présent sur les lieux. Ils entrèrent tous dans cette salle qui avait en son sein, une table ronde et des chaises. Tous se mirent à l'aise avant de commencer les choses sérieuse. Ou plutôt les choses qui fâchent. Deux hommes à l'entrée s'occupaient de faire parvenir au vice-amiral toute les choses qu'il désirait. Il demanda en premier, la liste des avis de recherche de l'équipage de l'empereur des mers. Une demi-heure plus tard, alors que tous le monde s'énervaient en silence, les deux marines revinrent les mains vides. Mello leva les yeux au plafond en poussant un long et dédaigneux soupir. D'un signe de tête en direction de ces derniers, l'homme aux instruments de torture donna le feu vert à Temna. Directement, celle-ci les foudroya du regard et les emmena dans une pièce voisine où l'on pouvait entendre des cris horribles. Une dizaine de secondes après, le lieutenant se remit sur sa chaise en essuyant le sang sur sa veste. Mello voulu ouvrir sa bouche pour sortir une phrase comme : " ces ordures ne sont pas capable de trouver quoique ce soit dans leur propre bâtiment " mais il se ravisa. Le vice-amiral partit donc en quête lui-même des avis de recherche en donnant l'ordre à ses hommes de rester ici. Après avoir fouillé l'ensemble du bureau en foutant des claques dans la tronche aux dirigeant qui ne voulaient pas le laisser rentrer, il trouva enfin ce qu'il recherchait depuis bientôt quinze minutes. Sur le chemin du retour, Mello aperçu les corps inertes des deux ex-marines. Il ouvrit la porte et placarda violemment.



" Voyez-vous.... ces tronches de cake collés sur le tableau me rende malade... D'ailleurs, je devrais les brûler sur le champ mais non... Nous avons "besoin" d'eux pour accomplir notre débriefing. Excusez-nous Ô grand Amiral en chef mais cette réunion ne se passera pas comme le protocole l'ordonne. Mais plutôt façon Screwed' !! Je propose directement d'augmenter leurs primes à tous pour qu'ils se rendent compte que faire des actes de piraterie n'est pas permis en ses lieux. Donc donc... 400'000'000 berrys pour Kodoma c'est ma dernière offre, 90'000'000 pour Miyamoto... ce nom est vraiment ridicule.... c'est ma dernière offre et... Shadow Night..... 50'000'000 ce gamin n'a aucun avenir ! " le vice-amiral toucha délicatement sa jambe encore endolorie. " Pour finir, l'évadé Ener... 100'000'000 cette ordure ira croupir en prison et prochaine fois, je m'en occupe ! " dit-il en regardant le colonel Titania. " Voilà.... avez-vous quelque chose à dire ?..... Merde ! J'ai oublié l'autre avec ses aiguilless sa tête était déjà mise à prix récemment... 110'000'000 pour lui car sa prime semblait élevé. Bon bon bon... Normalement nous sommes censés restaient ici pour aider à la restauration des lieux ! Pffff enfoiré ! N'importe quoi, je propose qu'on se tire d'ici en vitesse et qu'on prend la mer pour Grandline... J'ai néanmoins besoin de votre avis là-dessus... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   Mar 4 Nov - 22:18

Après son combat contre l’équipage du Shuusei Mugen’s et surtout contre Ener pour le colonel Geod, qui avait quelques blessures, il se réveilla dans l’infirmerie du QG. Evidement celui-ci tenta de se lever mais une douleur se réveilla à sur son flanc droit, il regarda un peu l’endroit de sa douleur est vue un énorme bandage faire le tour de son ventre et un tache rouge apparût à travers à l’emplacement de sa blessure. Titania leva sa main pour montrer sa à une infermière qui cria et se dépêcha d’enlever le bandage qui n'avait enfaite que du sang sec, le marine la regarda faire sans sourciller. On lui expliqua que c'était le docteur des Screwed" Deas qui l'avait soigner et qu'il n'avait quasiment plus de trace de sa plaie. Puis il toucha sa joue il y avait aussi un pansement mais il l’enleva car cela le gêner, l’infermière voulue lui remettre mais le regard du colonel l’en dissuada. Après que son bandage fût fait sur sa blessure au ventre il se leva et alla à la fenêtre ou il prit une clope dans sa veste juste à coter posé sur une chaise. Le ciel était bleu se jour la et les mouettes hurler, dire que il y à pas longtemps une énorme bataille c’était produite ici, il avait la cigarette au bord des lèvres et revoir sa défaite contre ce satané faux dieu, geod toucha sa cicatrice sur la joue comme un rappelle sur sa défaite. D’un coup un simple marine entra dans la pièce et demanda à voir le colonel Titania, Geod leva la main tout en mettant un mettant un coude sur la fenêtre, quand le marine arriva devant lui il la salua, sûrement un message urgent se dis l’officier.

Marine :-Mon colonel on vous de vous rendre au bureau 13-B bâtiment Est.

Geod prit une bouffer de sa cigarette et la recracha en l’air puis fixa de son regard rouge le marine en fasse de lui qui commencer à trembler sachant la réputation de ce colonel, mais ce dernier fît un geste au soldat de déguerpir et qu’il avait comprit le message. Il commença à enfiler ses vêtements sous les yeux inquiets de l’infermière dans sa chambre, avec un regard elle comprit vite qu’elle devait sortir de la salle. Il jeta sa cigarette par la fenêtre et chercha ses katana du coin de l’œil et les trouva de l’autre coter du lit, il les mit à sa ceinture et sortit de la salle direction de le bâtiment et le bureau indiquer par le marine. Mais comme à son habitude tant que sa ne comporter pas l’ordre de tuer ou de capturer Geod oublier vite, et les mots du message apporter par le marine avait disparue. Mais il vue le vice amiral plus loin dans le couloir et le suivi pour rejoindre le lieu de rendez vous. Arriver devant la porte il entra il y avait une tête inconnue dans le lot, et l’autre il ne l’avait vue que pendant que celui-ci lui soigner ses blessures. Quand au premier il le regarder d’un air qui ne plus pas beaucoup au colonel qui lui fît comprendre avec son regard. Il alla s’assoir dans un coin jusqu’à l’arriver du lieutenant Tenma. Alors que Mello avait demandé les avis de recherche des assaillants, le silence était lourd dans la salle, ce qui énerva pas mal de monde et ce n’était pas Geod qui allait casser le silence. Les hommes arrivèrent les mains vident sachant les méthodes du vice amiral, Titania savait qu’ils allaient avoir mal. Et la chose arriva Tenma les emmena dans la salle voisine et leur fît comprendre que l’échec n’était pas tolérer. Par la suite Mello alla chercher lui-même les avis et ordonna à ses hommes de rester en place. Le colonel resta de marbre pendant l’absence de son supérieur. Celui-ci arriva et colla les affichent de trois des pirates faisant partit de l’équipage ennemie, et proposa d’augmenter les primes mises sur la tête de chacun. Quand il prononça le nom d’Ener en fixant le colonel celui-ci avait un regard noir comme si il repasser la scène devant ses yeux.
Mais il fût sortit de son rêve par l’annonce du vice-amiral pour se casser de ce lieu pour aller sur le GrandLine, cette idée ne déplut pas à Geod, qui se leva et lança un de ses katana sur une carte du monde sur le mur à l’endroit ou commencer le GrandLine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   Mar 4 Nov - 22:41

L'assaut avait été monstrueux, je n'en avais jamais vu de pareil, un équipage redoutable avait débarquer en force dans le port, inconsciemment au Q.G. de la marine, et ce ne fut que plus tard que je découvris leur but; sauver l'un des leurs. C'était peut-être une action courageuse et noble, mais je m'étais promis de laisser de côté ces sentiments au moment ou j'avais été contraint de rejoindre la marine, c'était elle ou la taule... ou encore autre chose vu les pratique de mon nouveau capitaine. Moi qui travaillait paisiblement dans ce quartier général de bras cassés, je soignais parfois des hémorragie mais la plus part du temps c'était des ongles brisé avec les couteau de la cafetéria tellement les supérieurs était des paresseux terrifié à l'idée de combattre un hors-la-loi. Mais c'était des vieux, et malgré que ces cons me saoul, je leur devais le respect, heureusement, mon boucher de capitaine, Teru, sauvait en partie la situation, c'était un bon guerrier, cruel et efficace, qui revenait toujours de ses missions avec une preuve de sa réussite, bien qu'il revienne en grande partie avec les mains pleine de sang, mais cela me rendait indifférent, il n'était pas le seul à avoir les mains ensenglantée pendant des journées entière, le boulot de médecin était de soigner. Justement, la plupart des gens viennent se faire soigner pour un rien, donc c'est moi qui la créé la blessure, malheureusement, je ne relève pas tout mes défis avec brillo, mais tant pis, cela me faisait des serviteurs supplémentaires. C'est pendant une de mes rares opérations justifiée qu'on m'interpella et l'on me conduisit en vitesse sur le champs de bataille, j'accourai auprès de deux officiers avant de les soigner aussi vite que je ne l'avais jamais fait, pourtant j'avais un peu charcuté et bidouillé, mais cela n'avait pas l'air trop mal... pour le moment...

Après cette longue bataille, je couru me coucher... enfin la paix, je passai une nuit sans rêve, sans femme à mes côtés. Soudain, le cri d'un coq retentis suivit d'un vacarme de protestations et d'engueulades, perdant patience, je me ruai dehors encore en slip:


- Vous avez bientôt finit votre bordel?!

Les gens qui se chamaillait se tournèrent alors vers moi, et me dévisagèrent avec mépris:

- On veut bien arrêter mais sache que cela ne fait pas très sérieux quand on se fait gueuler dessus par un mec en caleçon...

Je remarquai ma soudaine semi-nudité et rouge de honte, claquai la porte derrière moi, et retournai me coucher. Cette fois, je n'eu le temps de m'endormir que quelqu'un frappa à la porte, sans hésiter, je m'adressai à mon zombie, calerion.

- Mec, va faire une grosse peur à ce petit con s'teup.

Les mort-vivant acquiesa et se dirigea vers la porte, je ne pu qu'entendre un cri, puis calerion revenir d'un lent pas las. Malgré que j'ai fait fuir l'envahisseur, je n'arrivait décidément pas à me rendormir, je repoussai donc ma fatigue et me dit qu'une ballade ne me ferait que du bien. Je m'habillai comme d'habitude, costard noir sur chemise blanche recouverte d'une cravate mal accrochée, je me coiffai ensuite tout en équipant les accessoires qui attachaient mes cheveux, et je finalisai le tout de mes gants légèrement verts, puis sortit enfin. J'arrivai alors sur le palier de mon appartement, mais marchai sur quelque chose. Je me penchai pour récuperer la victime de ma grosse chaussure, c'était une lettre, une lettre envoyée par un certain... AMIRAL! J'ouvrit le paquet comme jamais je n'avait déchirer du papier, et lisit à tout vitesse le contenu de la lettre.

Citation :

Le Commandant Deas Harisson est attendu
Une réunion des Screwed' est en cours
Au bureau 13-B, bâtiment Est

J'eu l'impression de cracher du feu, la réunion était déjà en cours, et le simple nom de mon capitaine me faisait trembler, le fait que je sois en retard me terrifiait d'avantage. Cela devait être la personne que j'avais envoyé faire voir par mon zombie que avait apporté cette lettre, et avait dû la laisser tomber sous le choc. En pensant à cela je remarquai que calerion n'était pas sur mon dos, je l'appelai et lui ordonnai de s'attacher é moi avec des chaînes et se recouvrire d'un long voile blanc, question de ne pas terroriser le quartier.

Mais un fait est un fait, j'étais en retard, plus qu'une chose à faire... utiliser mon pouvoir, j'avais développé une technique me permettant d'allier la force des zombies à mon agilité, et cela vait marché. Encore un fois grâce à des chaînes, mon zombie accrocha ses mollet aux miens, et m'envoya en l'air de sa force. Je ratteris sur un toit, et sa force me permettait d'aller plus vite, il donnait l'élan à mes jambes. Je gagnai grâce à cela de précieuse minutes, et arrivai enfin à la salle de réunion. À mon grand étonnement, je n'était pas le dernier, d'ailleur, j'étais de peu le premier, un jeune homme au sombres yeux des des lignes horizontales teintes sur ses cheveux m'avait distancé. Le gamin était tranquillement assis à la table, les fesses posée sur une chaise à haut dossier, il ne semblait pas faire attention à moi. Immédiatement, je me roulai une clope et l'allumai tout en m'installant aux côtés du jeune asymétrique. Peu de temps après, le jeune capitaine des Screwed fit son entrée, le bretteur et la tireuse d'élite , qui était d'ailleur pas trop mal foutue, suivit sans attendre. Tout le groupe commença à s'agaçer, les primes avaient disparues, mais après de longues minutes de recherches, Teru mit finalement la main dessus, toujours irrité de ce temps perdu. Il commença à nous présenter les trois enfoirés qui avait causé tant de blessures aux marines que j'avait recousue avec attention et efficacité. Le capitaine voulait augmenter leurs primes, je voulu d'abord m'opposer, car cela leur donnerais de la satisfaction de voir leur prime s'élever, mais je n'avais pas mon mot à dire la dessus vu mes antécédents. Il finit enfin par nous informer de notre prochaine visite de la route de tout les périls. Cette dernière phrase m'arracha un sourire, tout comme au bretteur, un certain Geod Titania. J'approuvai le capitaine en levant la main, lui fasait signe de mon accord...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   Mer 5 Nov - 18:54

Depuis son dernier combat, Tenma était irritée. Certes cela ne changeait pas beaucoup de d’habitude, alors disons qu’elle l’était encore plus. Elle avait échoué et était même revenue avec des blessures loin d’être minimes. Mais ce qui la mettait le plus hors d’elle était le fait que son supérieur avait du lui prêter main forte. C’est ainsi qu’il l’avait enfermé dans une de ces boites. Et ça, elle l’avait encore en travers de la gorge. Depuis cet instant, son corps était parcouru de pulsions meurtrières. Ce qui n’arrangeait vraiment pas les choses. Etrangement, ce sentiment de frustration la rendait plus calme qu’on ne pouvait le penser. A vrai dire, elle attendait juste le bon moment pour exploser et surtout pour tuer. On pouvait lire aisément dans les prunelles de ses yeux que ce n’était pas le moment de venir l’embêter, surtout lorsqu’elle rouvrait et fermait ses poings comme si elle cherchait à rester zen. Ce qui ne semblait pas vraiment marcher bien sur, la vérité était là, elle n’en était que plus effrayante.

Le moins que l’on pouvait dire c’était que le lieutenant n’avait pas passé ses deux derniers jours à se reposer. Un seul mot était suffisant pour décrire les journées qu’elle avait passées : entrainement. Elle n’avait rien fait d’autre. Abdominaux, pompes, jogging et bien sur des tirs avec son bazooka. C’était vraiment dans ces moments-là qu’elle semblait enfin se lâcher et décompresser. Malheureusement ça ne la vidait pas complètement. Elle avait encore la rage. Et pas seulement envers elle-même ou envers Sasame Dantes mais envers tous ceux qui s’approchaient d’elle. Sur le coup, elle aurait aimé tous les tuer. Les envoyer tous pourrir en enfer quitte à rester seule sur cette terre. Mais elle ne le pouvait, ce qui la mettait encore plus en colère. Heureusement le fait de tirer avec son bazooka la calmait et lui éviter de taper sur tout ce qui bougeait. Oui, depuis le temps, elle était encore en train de s’entrainer, elle n’arrêtait pas et ne voulait pas arrêter. Mais elle fut bien obligée en voyant un marine s’approchait d’elle. Le regardant se mettre au garde à vous, son regard seul suffit à obliger le marine passé outre le protocole et déblatérer enfin la raison de sa venue. Alors comme ça on organisait une petite réunion ? Super, Tenma avait hâte, très hâte. Encore un débriefing super ennuyant où elle allait fermer sa gueule et dire amen à tout ce qui lui disait Mello. Autant dire que la demoiselle s’ennuyait fortement dans ce genre de situations. Mais elle se moquait bien de tout ce qu’on y disait. Si on devait augmenter les primes qu’on les augmente mais on n’avait nullement besoin d’elle pour ça. Le Vice-amiral Teru Ra’ y arrivait très bien tout seul, et même s’il demandait l’avis des autres il pouvait être certain que celui de Tenma penchait en sa faveur. Le lieutenant se moquait bien de tout ça. La réunion n’avait même pas encore commencé que la pauvre femme avait hâte qu’elle se termine. Elle laissa donc son entrainement en plan et toujours armé de son bazooka se dirigea vers le bâtiment. Bâtiment combien déjà ? 13-C ? 13-B ? Ho et puis ce n’était pas important, le temps que tout le monde arrive dans la salle, elle aurait déjà trouvé. Et s’engouffrant dans les couloirs du QG, elle sortit son miroir de poche ainsi qu’un petit peigne et elle se coiffa. Après avoir essayé plusieurs coiffures, elle décida de natter ses cheveux à la façon « Fifi Brindacier ». Lorsqu’elle eut enfin terminé, elle aperçue ses collègues. Et bien voilà, elle avait marché au hasard et avait fini par tomber sur ce qu’elle cherchait. Ce n’était pas la peine de s’en faire. Sans un mot, elle pénétra la dernière dans la salle et ferma la porte derrière elle. Alors seulement elle prit la peine de dévisager les autres présents également. Elle reconnut bien sur le plus haut gradé, Mello. Celui-là elle risquait pas de l’oublier…Le colonel Geod Titania n’échappa pas non plus à son regard. Le médecin Deas Harisson était lui aussi présent. C’était lui qui lui avait soigné ses jambes et il avait d’ailleurs fait un excellent travail, elle n’avait plus du tout mal. Et même si elle lui en était reconnaissante, ce n’est pas pour ça qu’elle lui offrit un sourire. Ce n’était pas son genre. Puis une nouvelle tête attira son attention. Encore un inconnu ? Décidemment elle en rencontrait des gens ces jours-ci. Mais comme pour les autres, elle ne s’y attarda pas dessus et se dirigea vers l’une des chaises. Et lorsque tout le monde fut bien installé ce fut un silence de mort qui s’abattit sur l’assemblée. Tout comme l’avait pensé la jeune femme qui sans le montrer commença à se morfondre. Mais elle ne se plaignait pas et restait calme et patiente. Elle attendait juste que le Vice-amiral dise enfin ses pensées pour ensuite se barrer. Un peu comme d’habitude quoi.

Puis, deux marines présents durent aller chercher les avis de recherches des forbans. Pendant ce temps, Tenma joua péniblement avec son chapelet. Elle pensa qu’elle ne le tripoterait que cinq minutes même pas. Mais elle fut contrariée en voyant passé aussi lentement la demi-heure. Mais quels idiots ! Pensaient-ils réellement qu’elle n’avait que ça à faire ? Assister à une réunion qui n’avait même pas encore débuté ? Pouvaient-ils se dépêcher un peu ? Toujours un peu agacé, elle lâcha enfin son chapelet en voyant les deux hommes revenir. Se disant qu’on allait pouvoir enfin en finir, elle fut déçue de voir que ces incapables n’avaient pas réussi leur mission. Ses yeux allèrent fixer ceux du Vice-amiral. Elle savait qu’il n’avait pas apprécié la plaisanterie et savait pertinemment ce qu’il allait lui demander de faire. Et elle ne s’en priverait pas, loin de là. Enfin, il fit un petit signe de tête vers les deux idiots et Tenma se leva enfin, fusillant du regard ces nouvelles victimes. Et lorsque son regard ne fut plus regardable par ses coéquipiers, elle offrit un sourire sadique aux deux hommes qui allaient passer un très mauvais moment. Elle attrapa les malchanceux par le col de leur t.shirt et les traina derrière elle en dehors de la pièce. Quelques secondes plus tard, ce fut des cris horribles que l’on entendit. Nul ne sut ce qu’elle leur fit mais on put assurément penser après avoir vu l’état de leur corps qu’elle s’était défoulée et qu’elle avait été plus que méchante envers eux. Et lorsqu’elle rentra enfin, on put voir du sang sur sa veste. Elle aurait voulu éviter mais on ne pouvait pas tout avoir dans la vie. Enfin, c’était là la seule chose qui n’était pas clean sur son élégant ensemble. Son jean noir était parfaitement propre tout comme ses bottes. En fait ce vilain rouge sur son haut faisait vraiment tâche, alors à peine assise qu’elle sortit un mouchoir déjà plein de sang de sa poche. Il faut dire qu’elle s’en était servie pour essuyer ses mains. A présent elle tentait vainement de se débarrasser de la tâche de sa veste. Alors, Mello se leva et alla chercher les affiches. Ce fut quinze longues minutes de silence qui s’en suivit. Enfin, il revint et avec les affiches ! Et le débriefing put enfin commencé. Le plus haut gradé fit vite et proposa de suite les nouvelles primes. Ou plutôt il imposa, m’enfin tout le monde était d’accord avec lui. Tandis qu’elle détournait légèrement la tête fixant le mur derrière son supérieur, elle se dit qu’il serait fort amusant que quelqu’un le contraigne. Elle ne s’en porta pas volontaire, n’ayant que faire de ces primes. Néanmoins une grimace apparut sur le coin de ses lèvres. Sasame Dantes, elle se vengerait de lui et de l’affront qu’il lui avait fait subir, parce que bien sur tout était de sa faute. La prochaine fois qu’elle le rencontrerait, elle lui écraserait la tête contre le sol et lui ferait bouffer ses satanées aiguilles ! Foi de Tenma, elle ne laisserait pas son honneur ainsi bafoué !

Enfin le visage morne qu’elle montrait habituellement aux gens qui l’entouraient revint bien vite. Même si elle était énervée, comme quasiment toujours, et qu’elle en voulait toujours au jeune pirate, ce qui était plutôt normal, elle ne s’en faisait pas trop pour l’avenir et d’ici quelques heures elle redeviendrait à peu près normale. C'est-à-dire pas tout à fait différente de maintenant…Et comme elle n’était pas rancunière même envers un adversaire qui venait de la battre, elle acceptait sa défaite ou du moins l’accepterait un peu plus tard…et la haine qu’elle avait développée pour cet individu disparaitrait vite.

Alors qu’elle pensait qu’on en avait terminé avec cette réunion, elle légèrement surprise même si ça ne se voyait pas de ce que venait de dire le patron. Il demandait l’avis de ses subordonnés avant de partir sur Grand Line. Et bien, on peut dire que Tenma s’en fichait bien. Elle irait là où elle devrait aller et n’embêterait pas tout de suite son monde. Mello, qui devait sans doute s’en douter, pouvait déjà compter sur sa voix. Et elle ne fut pas la seule à être de son avis. Geod Titania et Deas Harisson firent savoir qu’ils voulaient eux aussi allé sur Grand Line. Elle se contenta donc d’un hochement affirmatif de la tête montrant ainsi son avis favorable. De plus il était hors de question qu’elle traine plus longtemps ici, surtout si c’était pour aider à réparer les dégâts. Dégâts, dont un bon nombre, étaient du à son bazooka. Enfin elle se décida à parler, d’une voix un peu morose certes mais avec une pointe d’amusement à l’intérieur. Elle ne perdait décidemment pas l’occasion de proposer des choses stupides dont elle connaissait en plus la réponse. Mais importuner son Vice-amiral l’amusait beaucoup.


« Vous me laisserez votre cabine ? Et en échange je vous donne le droit de dormir dans mon hamac…c’est un privilège ! Vous en avez de la chance !»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   Jeu 6 Nov - 0:17

Death The Kid n'avait encore rien dit. Assis tout au fond de la salle ce dernier était resté silencieux et écoutait calmement le discours prononcé par son nouveau supérieur, le Vice Amiral Teru Ra' Mello. On lui en avait fait la bref description avant que celui ci ne rejoigne cet équipage, cruel et antipathique il n'étais pas le genre d'homme que l'on aimerait avoir pour amis et encore moins en temps qu'ennemi. Bien qu'il étais de nature calme et réfléchis le Kid commençait à s'ennuyer, il regardait un à un les personnes présente autour de la table tentant de percer le secret de leurs pouvoirs respectifs. Tous semblait avoir un point commun, une attitude froide et amère semblaient les imprégner, ce même sentiment que Death ressentait aussi à son égard.

Cette réunion lui semblait interminable... et ce n'étais que le début. Il savait que la discussion porterais sur des faits auquel il n'y étais pas et ne se sentait aucunement concerné, néanmoins sa fonction de commandant l'obligeait à supporter ce genre de situations. Quand enfin les marines revinrent Kid pensait toucher au but mais sa joie fût de courte durée. Ces derniers n'avait en rien accomplie la tache confié par le vice amiral ce qui visiblement le contraria quelque peu. Il fit un signe à son Lieutenant qui les emmena dans la pièce voisine... Une longue série de pleurs et de cris suivirent la scène.

Les bras croisés et les yeux fermés Kid attendait que le vice amiral en est terminé, jusqu'à ce que ce dernier sortis et placarda plusieurs affiches visant un groupe de pirates recherchés, il entama ensuite un second discours à leurs sujets. Le Kid avait ouvert un œil pour examiner le visages des criminels, ils savait que bientôt ils se lanceraient à leurs poursuite. En écoutant un peu plus attentivement il compris que l'équipage du vice amiral venait de subir une éprouvante bataille contre ce groupe et les dégâts avaient étés sérieux. La colère du vice amiral étais palpable et l'on pouvait lire dans ses yeux une haine réelle les concernant. Ce dernier ne mâchait pas ses mots et il étais assez rare de voir un homme de son grade s'exprimer si crument, néanmoins cela ne semblait pas déplaire au Kid qui esquissa un léger sourire en entendant certaines de ses paroles. La vie sur cette équipage promettait de belles aventures et le jeune commandant avait plutôt hâte de reprendre la mer. De nouveau fini le vice amiral semblait ne plus rien avoir à ajouter, il venait de faire part à son équipe son vœu de rejoindre Grandline au plus vite et attendait leurs avis sur le sujet. Tous se levèrent pour approuver l'idée de leurs supérieur et sur son ordre quittèrent la pièce en direction du port ou était parqué leurs navire.


[Dsl, plus grand chose à ajouter et panne d'inspi]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   Jeu 6 Nov - 19:32

Je posterais ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   Jeu 6 Nov - 23:09

Très bien, je posterais dans un sujet que je vous enverrez par mp pour continuer le rp.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Debriefing des Screwed'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Debriefing des Screwed'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Sanctuary V2 :: Mers et Océans :: Les Mers :: East Blue :: Quartier Générale de la Marine-
Sauter vers: