AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Découverte de l'île

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Découverte de l'île   Mar 11 Nov - 21:02

Suite du topic "Où sommes-nous" / Wiskey Peak
Only pour Titania, Kid et Deas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Mer 12 Nov - 12:25

Quand Geod avertit l’équipage qu’il y avait une île inconnue en vue, les marines ceux rassemblèrent sur le pont pour voir de quoi il en retourner, quand au colonel il continuer à fixer cette île assez étrange en fumant sa cigarette en espérant voir un ennemi surgir devant eux. Mais évidement le navire accosta sans encombre, même si son visage ne le montrer pas il était déçut, mais bon qui sait si les dangers ne sont pas un peu plus loin sur l’île. Après que tout le monde soit enfin sur le pont le vice-amiral Mellon commença son discours, en parlant de choses est d’autres Titania ne l’écouta que d’une oreille fixa le paysage de cette contrée inconnue. Mello décida d’emmener avec lui que dix personnes enfin neuf sans le compter, bien sûr il y avait le lieutenant Tenma, les commandants Kid et Harrison, cinq marines et le colonel Geod. Le groupe descendit du bateau dans une ambiance débordant d’enthousiasme, ce qui était la marque de cet équipage de joyeux lurons. En bas ils tombèrent sur un village totalement mort, comme celui que l’on raconter abandonner et remplie d’esprits vengeurs, poussiéreux, volets et portes des maisons qui grincer sous la force du vent, un village paisible. Tenma commença à raconter des histoires d’horreurs aux pauvres marines, mais l’homme était trop occuper à surveiller l’arrière garde qu’on lui avait confié pour y faire attention, de plus il avait une des ses mains prête à sortir un de ses katana au cas où, il jeter pour rajouter une touche de terreur un regard noir autour de lui. Evidement au bout d’un moment un des marines décida de rentrer sur le bateau trop effrayer par les histoires de la femme au bazooka, Titania pensa tout de suite à punir l’homme qui fuyez mais vue que ce n’était pas la peine de toute façon tuer un homme désarmer n’était pas du gout du bretteur. D’une façon ou d’une autre il sera punie que ça soit maintenant ou en retournant sur le navire, mais c’est vrai que Geod aurait du peut-être le faire maintenant pour éviter une souffrance bien plus terrible sur le navire à leurs retour. Mello stoppa la marche avant d’annoncer qu’il allait former deux groupes de recherche, la premier serait composer du vice-amiral, du lieutenant et de trois marines, quand à l’autre du colonel, des deux commandant et du dernier marine. Le groupe du capitaine partir vers l’ouest et celui du bretteur vers le nord. Geod ne rechigna même pas et partie en tête sans même un regard vers ses compagnons car pour lui il n’y avait pas de temps à perdre, le temps était précieux surtout sur île comme celle là plus vite ils auront fait le tour plus vite ils partiront de cette île pitoyable. Titania décida de former le groupe de cette façon lui devant pour mener le groupe, le marine derrière lui, le doc en troisième position et The Kid en dernier position pour couvrir leurs arrièrent, pour lui c’était le meilleur choix vue l’équipe réduite qu’il avait. Cela faisait déjà un moment que le groupe marchait il y avait un petit brouillard mais rien de bien méchant, le groupe continuer de marcher en silence, enfin à part le marine qui se retourner à chaque bruit suspect, tous ça à cause du lieutenant qui avait effrayé les soldats avec ces histoires débiles de fantômes mais bon Geod se disait quand même que les soldats étaient déjà lâche pour flipper pour si peu.

Après une seul petit heure de marche le groupe arriva vers une sorte d’entrer de ville il y avait encore un peu de brouillard mais une ombre se dessina dans celui-ci évidement tous ceux mirent en positions de combat à part le marine qui partie en hurlant, le colonel était lui trop concentrer à savoir si oui ou non l’ombre représenter une menace réel pour le groupe. Le brouillard se dissipa un peu et la forme s’approcha c’était un homme qui était assez banal, un villageois vue ça tenue, mais l’officier de la marine laissa sa main sur la garde de ses katana tout en se mettant droit et ne montrant plus trop d’hostilité envers l’étranger. Même si enfaite il continuer à le scruter pour savoir si ses intentions n’étaient pas mauvaises envers les trois hommes. L’homme quand à lui afficha un grand sourire en levant les bras puis ‘approcha comme ça des soldats.


Villageois :-Bienvenue à Whiskye Peak chères amis, vous avez l’air fatiguer par votre voyage venait donc vous rafraîchir dans notre village.

Le colonel ne trouvez pas que cet homme était un danger pour eux par contre il sentit d’autres regards venant du village, sûrement les villageois qui devaient attendre chez eux pour voir notre réaction. Geod prit la clope qu’il avait dans la bouche et la jeta à terre avant de regarder ses compagnons et de voir leurs réactions devant cette scène, ils avaient l’air tout les deux aussi détendue que lui-même si les trois n’étaient pas détendue complètement. Le bretteur reprit une clope et fît signe au représentant du village qu’ils accepter leurs offres, comment refuser de boire et de fumer tranquillement, avec un peu de chance le village sera attaquer par des pirates. Le colonel fixa les autres pour leurs dirent qu’ils y allaient, les trois hommes suivirent donc l’homme du village dans celui-ci, il était assez beau mais quand ils entrèrent dedans des gens sortirent de partout comme un essaim d’abeille. Pas très accoutumée à se genre de chose le bretteur faillit tous les couper en morceau mais il se retenue comme les étrangers étaient désarmer. Les villageois décidèrent d’un coup de faire une fête pour l’arriver de ses invités, bien sûr Geod n’aimer pas trop ça mais si c’était pour être tranquille à fumer deux secondes il était pour. Il ne regarda pas trop la réaction des autres mais comme eux allait réagir, les personnes amenèrent le groupe dans une grande salle ou était disposé plein de nourritures et de boissons en tout genre. Que la fête commence sortit un des villageois, pendant que les hommes et femmes de ce village buvez et manger le bretteur s’assit dans un coin de la salle par terre et commença à fumer tranquillement, une jolie jeune femme lui apporta peut de temps après une chope de bière et de la viande, le colonel fixa les présents avant de les prendre sans lancer un sourire de gratitude envers la femme. Maintenant qu’allait-il se passer dans cet endroit assez étrange, avec autant de personnes qui avait d’aussi bonnes intentions à l’égard d’étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Mer 12 Nov - 12:52

Le groupe dirigé par le colonel Geod progressa aisément dans ce décors hostile et infiniment pauvre, l'ile paraissait déserte et Death s'était même résigné au fait qu'il ne rencontrerai sans doute personne sur ses terres, ce qui fût démentit très vite lorsque qu'ils arrivèrent devant l'entrée d'un village et furent accueillis par un autochtone tout droit sorti du brouillard. Par réflexe Death avait glissé sa main droite dans sa veste pour attraper l'un de ses colts, mais le relâcha assez vite face à l'attitude chaleureuse du vieil homme. Ce dernier venait de les inviter à entrer dans son village et alla même jusqu'à organiser une fête en leurs honneurs.

Apparemment ces gens ne recevaient pas de visite tous les jours et le fait de voir des personnes nouvelles les rendaient ravis. Les femmes et les enfants s'activaient en tous sens pour préparer et installer de la nourriture sur les tables pendant que les hommes assis sur le sol tapaient des mains en entamant des chants régionaux. Death adossé à un arbre participait également en tapant du pied suivant le rythme de la musique, il dégustait le contenue une flasque de rhum qu'il venait de troquer contre deux de ses paquets de cigarettes. Plus celui ci buvait et plus il se montrait festif:




"Du rhum, des femmes et encore du rhum... Y'a vraiment tout pour passer une soirée mémorable."



"Merde y'a plus de rhum !"


Bien que ce dernier semblait totalement ivre Death gardait encore tous ses esprits et n'avait pas baissé sa garde. Il trouvait les habitants de ce village un peu accueillant à son goût et ne pouvait s'empêcher que quelqu'un de si gentil cachait surement quelque chose. Quoi qu'il en soit celui ci feintait un état euphorique mais restait néanmoins extrêmement vigilant gardant un œil sur la Cross Punishment posée à ses cotés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Mer 12 Nov - 23:05

[ Bon, il faut bien qu'il y aie un boulet dans le groupe, je m'en occupe! Very Happy ]

Nous accostâmes enfin sur la mystrérieuse île qui se dressait sombrement devant le Mandragore, effectivement, cette île pouvait être qualifiée même plus que sombre, carrément glauque, même ppur quelqu'un comme moi qui manie la mort à longueur de journée, non seulement grâce à mes pouvoirs, mais mon arts, la médecine était une façon pour moi de jouer avec la vie... et la mort.... La passerelle fut déployée, son bout effleurant avec grâce le ponton destiné aux grands navires comme le nôtre. Immédiatement, un souffle malsain caressa mon visage, mais pour un monstre comme moi, c'était plutôt agréable. Les débris emplissait le sol à perte de vue... qui n'était pas élevée ayant pour cause le brouillard épais qui passait sur l'île, on y voyait pas à deux mètres! Le briefing de Mello commença enfin, soporifique, comme d'habitude, mais grâce au brouillard il ne distingua pas ma totale inattention sur le sujet. Puis voyant deux groupes se distinguer, je feintai la connaissance du plan et me rangeai auprès de Death, c'était la personne la plus proche. Le vice-amiral ne protesta pas, cela voulait sûrement dire que j'étais bon. Nous descendîmes à terre, un sol humide et boueux, par endroit rouge, récente bataille sûrement me dis-je en esquissant un sourire d'adrénaline du coin de la lèvre, manquant de faire tomber ma clope.

*Pas joyeux par ici...*

Pensai-je tout en suivant le petit groupe dans lequel on m'avait placé, il se formait du colonel Geod, qui prenait en sorte le commandemant de notre équipe d'investingation, et le Kid... Death the Kid plus précisément, que de prétention dans ce nom, mais ce gamin avait l'air d'en savoir plus qu'il n'en faisait paraître sur la mort. Nous avançâmes une heure dans le brouillard, à passer entre ruine et cadavres, décidément, la route des périls mettait le paquet question glauque, sa première île était vraiment dans le top. Soudain, une maigre silhouette pu se distinguer du brouillard, le colonel se mit immédiatement sur ses gardes, Kid fit de même... moi, comme une tâche, restai relâchai, j'avais à peine vu la personne qui nous approchait, l'une des rares choses que j'avais remarqué était ses larges cernes et rides marquant son visage avec force, de toute évidence, un vieil homme.

- Bienvenue à Whiskey Peak chères amis, vous avez l’air fatiguer par votre voyage venait donc vous rafraîchir dans notre village.

Prononça-t-il avec gentillesse, je ne réagis point, Geod s'en occupa et accepta la proposition du villageois, une bonne bière et de belles femmes ne serait de refus, nous suivîmes alors notre hôte sans rechigner, moi par pur reflèxe car je n'avais pas prêté attention au vieux. Il nous conduisit dans un pitoyable village, de nombreuses personnes nous y attendait, femme, enfant, vieux et jeune et robuste homme se dressaietn devant nous un large sourire s'affichant sur leur visage éclairer, comme si nous étions des dieux venant apporter leur bénédiction. Sans attendre une seconde de plus, ils se jetèrent tous sur nous avec choppes de bière et nourriture à volonté. Je me régalai, étanchai ma soif, ma soif de femme également, c'était le pied, les clopes tournaient, la boisson et la bouffe aussi, une superbe fête en gros. je tournai la tête, à la recherche des mes deux compagnons et aussi de belle paire de fesse à observer avidement, mais je ne trouvai malheureusement que Geod et Kid, pour les fesses, elles étaient déjà à mes côtés, mes deux collègues étaient sur leur garde, lançant des regards furtif sans arrêt dans tout les recoins du village.

*Ils se prennent la tête pour un rien ces soldats de la marine...*

Sur cette pensée idiote, je replongeai premièrement sur un verre rempli à rabord de liqueur de pèche, ensuite dans les seins de ma voisines, qui etouffa étonnement un cris, les personne se trouvant dans mon entourage lui lançèrent des regards de braise, elle fit mine de sourire, un comportement bien louche mais... rien à foutre, je ne me priverai pas d'un tel plaisirs! Soudain, l'un de nos hôtes se leva, brandissant une épée plutôt moche et mal aiguisée, il hurla aux armes.

- Beuh?!

Murmurai-je la tête encore dans mon verre, mais je m'écroulai soudain, leurs bière était décidément bien forte... à moins que quelques somnifère avait été ajouté par accident...

[Désolé que cela soit pas génial et si court, je n'avais vraiment pas de temps...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Jeu 13 Nov - 13:06

La fête battait à son plein, le soleil commencer à se coucher pendant que les villageois danser et rigoler comme de vrais gamins. Pendant ce temps Geod lui buvait très peu et manger aussi très peu de la nourriture qu’on lui proposé, un village comme ça dès le début du Grand Line avec aucune défense ou encore moins d’une base marine c’était trop louche pour lui. Il chercha dans un premier temps ses compagnons avec son regards, il vue The Kid boire comme un bouche trou mais restant quand même sur ces gardes, même si voyant ce qu’il buvait il n’allait pas rester longtemps debout. Titania trouva ensuite le médecin Harisson qui lui buvait et s’amuser avec une total confiance ce que ne comprit pas le bretteur qui lui était toujours sur ses gardes, il avait même des femmes à coter de lui et il en profiter bien, mais le colonel n’allait rien dire car les hommes avait besoin de détente après une si longue traverser. Des femmes arrivèrent vers Geod mais il ne s’y intéressa très peu, elles partirent donc vexer par la réaction du marine, mais lui s’en fichait et continuer de fumer tranquillement. Mais il allait se lever pour aller fumer un peu loin de toute cette agitation mais il fût arrêter par le chef du village qui avait du s’apercevoir que l’officier ne s’amuser pas ce qui avait l’air de le chagriner. Evidement Geod n’y fît pas attention est continua sa route quand un homme lui barra la route avec un grand sourire avant de lui adresser la parole.

Homme :-Voyons monsieur, c’est une fête en votre honneur vous ne voudriez pas nous faires plaisir en buvant et mangeant les choses que nous avons préparé en votre honneur.

Le colonel savait le protocole à suivre pour ne pas froissé une population est accepta donc leurs offres même s’il n’aimer pas trop ça. Il commença à boire au plus grand plaisir des gens présent autour de lui, mais il n’était pas dupe les gens avait l’air trop content de voir des étranger et surtout pourquoi l’avoir demandé de rester. Dans un premier temps Titania se demanda si la population n’avait pas de problème avec des pirates et aller leurs demander ou plutôt les obliger d’accepter de les aider après leurs avoir offrit tant de nourritures et de boissons. Après deux chopes le colonel sentit une chose bizarre dans la bière, un gout suspect mais cela était peut-être du aux ingrédients utiliser pour la créer. Il regarder ses deux compagnons pour voir leurs situations, The Kid avait l’air toujours dans les vapes mais bon c’était peut-être une astuce pour leurrer l’ennemi mais il n’y croyait pas trop, quand au doc il était à la ramasse complète qu’il tomba sur seins d’une femme, ce qui attira un peu les regards des villageois qui n’avait pas l’air très contents. Le bretteur se leva pour aller régler la situation, mais il fît mine de tituber un peu pour faire passer le faite qu’il était tous un peu bourré et donc que ce n’était qu’un mal entendue. Mais bien sûr Geod garda une main sur un de ses katana au cas où la situation tourner mal. Mais d’un coup un homme se leva devant le commandant en levant une arme et hurla aux autres de prendre leurs armes, ceux qu’ils firent tous avec une étonnante rapidité. Le colonel n’hurla pas ou ne dis pas un mot mais ses deux katana si il frappa dans un geste fluide deux hommes sur ses coter qui tenter de le tuer croyant l’homme inoffensive, mais ce n’était pas le moment de rester bras ballant. Il se précipita pour parer le coup d’épée qui aller frapper Harisson, et le frappa du plat de la lame sur le flanc, le marine se mit devant son compagnon et lui donna un coup de talon pour voir si il était en état de se battre, voyant qu’il n’était pas encore apte il rangea un de ses katana et l’attrapa par le col et le jeta un peu plus loin du champ de combat. Le colonel fixa ensuite pour voir si The Kid allait bien mais l’autre commandant avait disparue du champ de vision de Geod, mais vue qu’il n’y avait pas de traces de sang à l’endroit ou il était avant de disparaître, ce dernier devait être encore vivant. Mais les villageois commencèrent à lancer leurs attaques, ils étaient trop nombreux pour l’officier qui était déjà entourer par une bonne cinquantaine de personnes, au début il croyait que c’était l’indélicatesse du médecin qui avait entrainé le problème mais il s’aperçut bien vite que les personnes avait des yeux avides comme si tout cela avait était prévue. Le colonel décida alors que c’était un champ de bataille, il avait maintenant dans ses yeux rouge une envie de tuer immense, Titania se dis qu’il avait de la chance car depuis le début du voyage il n’avait pas put étancher la soif de ses lames, maintenant c’était possible grâce à eux. Le combat commença dans un torrent de fer et d’acier qui s’entrechoquèrent, il tua quelques adversaires mais ils n’étaient pas si faibles que ça mais surtout le nombreux étaient un avantage assez important. Car le marine devait attaquer et quasiment après en même temps, mais peu à peu qu’il tuer des gens les autres avaient plus peur d’avancer ou même d’attaquer. C’étaient des personnes qui compter surtout sur le surnombre que sur habiliter propre. Le combat continuer de son coter mais il se demanda un moment ou était les autres et surtout si le doc s’en était sortit, bien qu’il s’enfichait un peu qu’il meurt, il lui devait les soins apporter sur son corps et aussi que le vice-amiral Mello ne serait pas super content. Une partie des villageois étaient partit au début du combat vers une direction surement celle de The Kid.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Sam 15 Nov - 0:32

[HRP: Y'a un scénario à suivre ou pas? Harrisson est censé disparaitre ou non?]

L’ambiance festive dégénéra soudainement. Death avait aperçu un homme brandir un vielle épée et passer à l’offensive. Le commandant toujours assis voulu intervenir mais fût devancé par le Colonel Geod qui assoma d'un unique coup le malheureux. Ce dernier visiblement doué ne semblait pas avoir besoin d'aide, cernés par de nombreux adversaire ce dernier montrait une habilitée hors du commun au maniement des katanas ne laissant aucunes chances à ses ennemies..
Death se leva brusquement malgré l’étreinte des femmes des villages qui l’ayant saisi par la taille voulaient l’empêcher de bouger. Claquant des doigts Death mit fin au pouvoir du Toshi no Mi et repassa en mode enfant (Kid). Maintenant bien plus petit et agile celui se faufila et parvint à échapper à l’emprise de ses groupies, il effectua ensuite un bond en arrière et dégaina ses deux revolvers.




"Crève garces !!"



Le Kid plomba les deux femmes d’une dizaine de cartouches. Celles-ci s’éparpillèrent en lambeau sur le sol. Le jeune commandant se retourna ensuite vers Deas Harisson que le Colonel Geod envoya dans sa direction, celui ci semblait avoir perdu conscience, près du lui une chope de bière qu’il tenait à la main. Le kid en conclu donc que celle-ci devait être droguée voir pire empoisonnée, par chance celui-ci n’en avait pas pris une goute, préférant de loin le rhum il avait évité de peu le même sort. Néanmoins Kid sous forme enfant tenait beaucoup moins bien l’alcool que sous sa forme adulte, sa vision commençait à sa brouiller, ses gestes devenaient confus et ses réactions bien plus lente. Il avait rejoins Deas et paraissait le protéger abattant toute les cibles qui passaient à sa portée. De temps en temps celui-ci lui donnai de léger dans l’espoir de le sortir de sa léthargie. Plus les minutes passait plus l’état du Kid empirait, en plus de voir flou celui-ci se sentait comme plongé dans une scène au ralenti et commençais à ressentir une énorme fatigue, certains adversaires avaient même réussis à le frapper avant qu'il ne puissent les abattres... Il devait se dépêcher de reprendre sa forme adulte avant de tomber dans les vapes.



*Fais chier! Si je bouge pas d'ici je vais finir par me faire buter... Hey!?*


Dans coup d’œil il aperçu sa "croix" posé contre un mur, avant de changer de forme il se devait de la récupérer ce qui impliquait de laisser Harrison seul quelques instants. Celui courait, titubait cause l’alcool mais avait rejoins sa croix, posant sa main dessus il esquissa un léger sourire tout en claquant des doigts une seconde fois repassant à l’âge adulte.




"Que la fête commence !!"


Death lassa tomber le drap qui recouvrait la punishment cross et activa la branche principale pour libérer sa gatling. Les victimes tombaient par dizaines, finissant transpercées de pieux ou clouer aux parois des habitations. Ne cessant de tirer Death ne faisait aucune distinction entre hommes, femmes et enfants se frayant un chemin jusqu'à Harrison, n’ayant aucune connaissance de médecine Death ignorait tout de son état, il ne pouvait espérer que celui-ci se réveille de lui-même.

[HRP: J'y ai été à l'impro' Mello me dira si j'ai fauté]


Dernière édition par Death The Kid le Jeu 20 Nov - 8:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Sam 15 Nov - 14:40

[ Non je crois pas, moi aussi j'ai improvisé^^ ]

Je m'endormit alors, la tête dans mon verre, murmurant des phrases incompréhensibles, même pour moi, décidément, j'étais grave drogué, il fallait que j'étudie ces plantes, avec un bon dosage, j'en ferais une liqueur de premier choix, de quoi rester heureux pendant une soirée sans trop vomir. Je sentis soudain quelque chose m'attraper par le col, je murmurai à cette chose de me lâcher, je grognai, tentai de hurler, mais apparemment je ne criais pas assez fort, et elle me balança sur quelques dizaines de mètres pour que j'aie enfin m'écraser subitement dans la boue. Mais cette boue avait quelque chose d'agréable, elle étais chaude, et des petit lapin en sortirent pour me faire des bisoux, puis une licorne montée par un éléphant s'approcha, me donna de petit coup de corne provocateur dans les côtes, ce qui me chatouilla et je ne pu m'empêcher de rigoler. C'est alors qu'un cochon avec des ailes arborant les couleurs de l'arc en ciel atterit à mes côté pour m'enfiler sa queue en tir-bouchon dans la narine droite. Je m'imaginai alors... rigolant seul dans la boue, me tortillant dans tout les sens pour éviter de me faire chatouiller, tentant de lançer des bise de-ci de-là pour trouver la bouche d'un petit lapin, puis enfin renifler parce que la queue du cochon me grattait le nez. J'étais mal, très mal, ces enfoirés m'avait bien shooté, même avec des drogues de ma fabrication, jen'avais jamais déliré pareillement, jurant seul dans la gadoue, je sortis ma mallette de secours et d'un oeil semi fermé avec la vision brouillée, je réussis après trois essais d'attraper l'une des seringue. Puis cette fois du premier coup, je m'enfilai l'aiguille parfaitement dans l'artère passant par le poignet, cette seringue contenait un liquide de ma fabrication, c'était une drogues exitantes, extrêmement forte, et j'avais découvert qu'une drogue forte posée sur une drogue moins puissante étais dangereux mais surtout le produit le plus fort eliminait l'effet du second. Mon oeuvre fonctionna, je me relevai soudain, mes muscles bandé au maximum, mes yeux grand ouvert, mes membres crispé, sur le point de me lâcher pour cause de surpuissance.

- Excellent...

Me dis-je à moi-même tout en admirant mon corps parcouru d'horrible veine. La médecin est l'art le plus meutrier au monde, il suffit de suivre la bonne voie, celle du meurtre, celle du dopage, celle de l'illégalité. Puis je tournai la tête vers mes adversaire, fou de rage, moi qui était d'habitude si calme, ce liquide était irrésistible, et mes ennemis ne tiendraient pas longtemps.

- Je vais tous VOUS BUTER!!!!!

Sur ce hurlement de guerre, je m'élançai vers mes adversaires, par les aires, et élevai ma jambe.

- Leg hammer...

Dis-je cette fois plus calme. Mon pied alla s'écraser sur la tête d'un des guerriers, puis lui exploser le crâne, le sang gicla sur ses compagnons terrorisé. Mais cette attaque ne s'arrêtais pas là, du moins pas boostée par ma drogue d'exitation. Le talon réduisit en poussière le corps de ma cible, l'écrasant jusqu'au sol, et dès que mon pied atteignit la terre, un tremblement de terre se fit sentir, projetant dans les aires sept des mes ennemis se trouvant à proximité. Avant qu'il ne retombe, je m'élevai à mon tour, pour tourbillonner et faucher au vol mes cible volante, qui allèrent s'écraser sur les murs viollement, avec de multiples fractures. Par le lien mental qui unissait Calerion à moi, je lui ordonnai de venir, et il fut là à l'instant même, décapitant du tranchant de la main un homme lui barrant la route. Il se fraya lentement un chemin jusqu'à moi de la même façon. Effectivement, mes zombies étaient extrêmement lent, mais leur force n'avait d'égale, c'est pourquoi j'eu la force d'en invoquer deux autres, qui sortirent de la terre au moment ou je finissait ma formule d'incantation. Ils saisirent les chevilles de tueur et les abattirent sans la moindre retenue, ce qui diminua beaucoup le nombre de mes attaquants, terrifié par mes serviteurs. J'ordonnai à mes zombies de me suivre dans la mêlée jusqu'au Colonel, il fallait le rejoindre... certain dise que l'union fait la force, mais non, c'était juste parce que Geod fumait des clope déjà faite tandis que moi je n'avais le temps de rouler les miennes.

Mon petit groupe et moi réussirent sans trop d'encombre à nous ranger au côté de Titania, puis je coninuai mes attaques arériennes, tuant tous les ennemis passant à proximité, mes serviteurs squelettes protègeant les angles morts....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Sam 15 Nov - 22:02

Le combat battait à son plein, les épées s’entrechoquer à un rythme effréné et les corps joncher le sol aux pieds du colonel qui tuer à tour de bras les gens qui entrer dans le périmètre de ses lames. Un homme arriva derrière Geod en lança sa lame vers le cou, mais le bretteur souri et avec un mouvement rapide para le coup en mettant sa lame derrière parant ainsi le coup de son adversaire, et avec un demi-tour rapide lui ouvra le ventre de gauche à droite, le sang gicla sur le visage du colonel qui s’en foutait royalement, il reprit sa danse macabre comme si de rien n’était. Mais il prit quand même le temps au bout d’un moment de chopper un des hommes pour lui prendre son maillot et s’essuyait dessus, Titania coupa même la tête d’un de ses adversaires qui effraya les autres adversaires. Il commencer à s’ennuyer il n’y avait aucun ennemie dans les rangs adverses qui était digne de l’affronter, mais il vue que certains était bien coordonner, un groupe de cinq hommes lancèrent leurs épées en même temps vers le marine et de tout les cotés, même le bretteur ne pouvait pas résister à une attaque comme celle-ci sans mal si il n’utilise pas une technique. Le colonel n’étant pas favorable à une blessure son corps utilisa une de ses techniques pour parer le coup de ses paysans. Il commença à faire tournoyer ses lames qui allaient de plus en plus vite, ses yeux avait changé comme si cette fois ci il était pour la premier fois dans le combat.

« Tempête de lames ! »

Les lames tournoyer maintenant tellement vite qu’une sphère d’air se créa autour de lui et stoppa les cinq épées au dessus de lui, il vue bien que les hommes étaient surpris que leurs coups n’atteignent pas leurs cibles, un sourire se dessina alors sur le visage de Geod, celui-ci allait maintenant contre-attaquer sans attendre et sans pitié, il continua à faire bouger ses lames autour de lui mais d’une façon différente du coup d’avant, c’était une technique assez pratique contre les ennemies en nombres et surtout proche de lui.

« Furie de lames »

Les cinq adversaires furent tous trancher à plusieurs endroits et tombèrent au sol inertes, l’officier leva les yeux sur ses prochains adversaires et s’élança sur eux telle une bête féroce qui allait dévorer ses proies. C’est alors qu’il allait tuer un homme que une énorme hache s’abattue sur lui, mais avec sa vivacité le colonel évita de juste cette attaque lancer par un homme d’une carrure impressionnante faisant le double de la taille du bretteur, il souriait sûrement sur que sa taille ferait la différence face à son adversaire. Geod qui avait fait un salto arrière et qui était tombé sur un genou et une main par terre se releva tranquillement et leva la tête pour fixer son adversaire, son adversaire avait l’air sûr de lui mais sa garde était bonne, peut-être ne ce basé t-il pas sur sa taille mais bien sur sa technique pour battre Titania ce qui plut énormément à ce dernier qui pensait avoir enfin trouvé un bon adversaire digne de mourir sous sa lame. Le géant lança son attaque en premier, il leva sa hache et avec une vitesse assez grande l’abattue sur le bretteur qui surpris par la vitesse ne put que parer le coup en croisant ses sabres qui arriva à le contenir, mais les pieds du colonel c’était enfoncer dans le sol, la force de son adversaire était bonne mais pas suffisante pour battre un homme expérimenter comme Geod, qui arriva à se dégager pour ensuite disparaître des yeux de ses adversaires. Tout le monde le chercha même le géant qui avait l’air désabuser par cette disparition soudaine de son adversaire, mais un homme cria et pointa le ciel, les villageois soulevèrent la tête et virent dans la lumière de la lune une ombre qui plonger sur le porteur de la hache. Mais c’était trop tard l’adversaire de Titania ne pouvait plus rien faire et il était obliger de subir l’attaque du colonel de plein fouet.

« L’envol du faucon »

Avec ses deux sabres pointes vers le bras et la vitesse de descente qu’il avait, le marine fonçait tel un rapace sur le géant qui fût transpercer au niveau de la carotide et de la jugulaire avec les deux katanas chacun d’un coter de son cou. Titania poser sur ses épaules sauta avant que son ennemie s’effondre en arrière provoquant un tremblement et une lever de poussière, tout le monde était encore sous le choc de la chute du géant qui était sûrement comme un grand combattant, mais dommage pour lui il avait trop sous-estimer son adversaire. C’est alors que le colonel sentit une présence familière dans son dos c’était le médecin Harisson avec un groupe de zombie et le tireur The Kid qui tirer comme un malade sur les gens qui l’approcher. Le combat devenait vraiment rude car mêmes i il était supérieur en terme de talent et de force de frappa, les villageois étaient en nombres et les trois marines commencer à faiblir. Les zombies du médecin commencer peu à peu à tomber les un après les autres, cela était sûrement du à la fatigue du commandant, il faut dire que cela faisait maintenant 4h que le combat avait débuté et il se demander combien il y avait de gens sur cette île. Geod continua à se battre comme un diable mais il loupa son adversaire cela était impensable au début du combat, les gens commençait eux aussi à faiblir mais ils prenaient de plus en plus confiance en voyant les trois hommes diminuer eux aussi.
C’est alors qu’un coup de feu venue de l’endroit d’où ils étaient arrivé tua un des hommes, qui ceux retournèrent pour voir l’agresseur, l’officier aussi ce demander qui cela pouvait-il bien être, il reconnue c’était le marine qui avait fuit qui était revenue sûrement car il n’arrivait pas à trouver son chemin dans ce lugubre endroit, ou soit il c’était pommer et à fini par revenir ici, le colonel pencha plus pour la seconde option. Les hommes du village le fixèrent et vurent que c’était un homme de la marine et le soldat comme si il avait perdue la tête ne sachant pas la situation ou ils ceux trouver hurla fort des paroles vraiment stupides.


Soldat :-Pirates je vous sommes d’arrêter nous sommes des hommes de la marine et nous vous arrêtons tous pour agressions sur officier de la marine !!!

Les agresseurs des trois officiers ceux fixèrent puis ceux retournèrent vers eux puis les pointèrent du doigt avant de murmurer des paroles inaudibles, Geod les fixa avec un regard menaçant mais les hommes avaient l’air trop surpris pour s’en rendre compte. Le chef du village encore vivant prit la parole.

Chef du village :-Vous êtes des officier de la marine pas des pirates ?

Geod et les deux autres avec un geste de la tête affirmatives qu’ils étaient bien officier de la marine, à cette révélation le visage du chef avait l’air de ce décomposer, comme s’il venait de faire un truc affreux, puis tout les hommes eurent la même réaction que lui et plus aucun aura de combat habiter le corps des villageois, même si il aimer se battre Titania était heureux que le combat sois fini car cela devenait vraiment dur et en plus le marine qui avait fui même si il devrait être punit pour avoir fuit ne le sera pas vue qu’il à régler le problème. Après que les morts et les blesser soit emporter plus loin, pendant que les trois officiers ceux reposer en fumant tranquillement, mais le chef apparut bien vite devant eux pour leurs expliquer la raison de l’agression sur leurs personnes. Les villageois étaient en faite des chasseurs de primes, mais cela ne changeait rien pour Geod car il avait attaqué des marines et non des pirates, la encore le chef expliqua que les trois hommes ressembler fort à des pirates, ce que ne comprit pas le bretteur qui souleva ses vêtement comme pour voir ou était le défaut de son uniforme. Mais Bon maintenant que le problème était régler que fallait-il faire après concertation avec ses camarades Geod décida qu’il passerait la nuit ici et qu’ils attendraient leur capitaine qui devra forcement passer par ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Dim 16 Nov - 2:27

Après plusieurs heures d’affrontements acharnés, quelque chose ou plutôt quelqu’un vint mettre à terme au chaos. Des hommes de la marines étaient intervenue fusil en main et par un coup de sommation abattirent l’un des villageois. Tous des retournèrent vers l’endroit d’où vint le coup de feux, Death avait dévié le revolvers qu’il tenait de sa main gauche dans leurs directions jusqu’à s’apercevoir qu’ils étaient du même coté. Ces derniers ordonnèrent aux autochtones de baisser leurs qui suite à des nombreux regards curieux et plein d’étonnement s’exécutèrent. Ils venaient de comprendre leurs erreurs, pensant avoir débusqué un groupe de pirate ils s’étaient lancés dans un combat contre des officiers supérieurs de la marine, un crime durement punit devant à une cours de justice :

"Tsss… Bandes de déchets, ne font même pas la différence entre des marines et des pirates !!"



"…et ça à l’audace de se dire chasseur de prime."


Il tourna le regard vers les deux femmes qu’il avait froidement abattues et redressa ses lunettes, sans le moindre remord il jugeait s’être simplement défendu et qu’elles avaient elles même choisi d’engager le combat. Il se dit la même chose pour ses autres victimes ainsi que pour celles exécutées par ses équipiers, de plus étant chasseurs de primes professionnels ils n’étaient pas considérés comme de simple civil. Les retombées ne seraient sans doute pas les même pour les trois officiers.
Le doyen du village prononça de plates excuses auprès du Colonel Geod responsable du groupe durant l’absence du Vice Amiral. Death lui fronçait les sourcils menaçant du regard le vieil homme, il lui en voulait toujours d’avoir mis fin à la fête, pour une fois que celui-ci s’amusait il avait fallût que ce vieux débris foute tout en l’air avec son attaque à deux ronds. Pour se faire pardonner celui-ci leurs proposa de passer la nuit ici en leurs offrant l’hospitalité dans son propre baraquement, légèrement plus spacieux que les autres (Evidement lui se casse ensuite). Les trois officiers supérieurs prirent leurs aises au quatre coin de la pièce, se faisant à l’idée de devoir passer la nuit ici. Cependant cette idée ne plaisait pas du tout à Death, celui-ci avait maintenant perdu toutes confiances envers les habitants de ce village, adossé au mur il fixait la porte d’entrée sans relâche.



*Hors de question que je ferme un œil, ces enfoirés on eu la chance de me prendre une fois par surprise… Mais on ne baise pas la mort deux fois de suite*


Les minutes passaient, la salle était plongée dans un silence de mort, Le Colonel Geod et le Commandant Harisson qui eux semblaient avoir fait impasse sur ce malentendu paraissaient totalement serin et savouraient leurs cigarette avant de s’apprêter à dormir. Maintenant seul Death luttait encore plus difficilement contre le sommeil et se répétait sans cesse les mêmes phrases ‘Je ne dormirais pas’, ‘Je ne dormirais pas‘ et l’instant suivant s’écroula au sol, succombant enfin à l'ivresse.



Tous espéraient revoir leurs Capitaine au beau matin. Le Vice Amiral Teru Ra’ Mello accompagné du Lieutenant Quetesh Tenma était également entrain de sillonner l’ile à la recherche de quoique se soit d’intéressant, il se pourrait qu’attirés par les traces du premier groupe ou le raffut provoquer par les combats mènent leurs voyage jusqu’ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Découverte de l'île   Lun 17 Nov - 20:55

Geod se défoulait comme un monstre, et il n'était pas le seul à le faire, moi aussi, une fureur sanguinaire envahissait mon esprit. Poussant des hurlement pendant la bataille, admirant un sourire au bout des lèvres les membres de mes adversaires voler, le sang giclant en tout sens, je tentai de le boire, mais ces enfoirés ne m'en laissait le temps, j'en abatti encore un avec le pied, lui écrasant violemment le crâne. Les ennemis affluaient sans arrêt, le nombre était impressionnant, lorsque un des leurs tombait, un autre marchait immédiatemment sur son cadavre pour se retrouver devant toi comme en attendant d'être tué à son tour pour continuer cette chaîne semblant éternelle... C'est alors qu'une demi douzaine de tueur se jetèrent simultanément sur moi, l'un d'entre eux bandissant une épée plus grande que lui, uen arme impossible à parer avec mes pied, et une esquive pourrait être ratée à cause des autres adversaires qui m'entourait. J'utilisai alors une technique que j'avais mit au point pour décupler ma force et ma résistance, une technique absolument absurde et irréfléchie. Elle consistait en fusionner les os de mes squelettes avec les miens. En fait, mon serviteur se contentait de se placer sur moi, ses tibias sur les miens, les os de ses bras se collant aux miens, et ainsi sur toute les partie de mon corps. C'est grâce à cela que je pu parer l'attaque du bourrin, je plaçai les os du bras de mon zombies sur la trajectoire de la lame, malgré la solidité de leurs os, je pu entendre un léger craquement, mais cela n'avait pas d'importance, car cela me laissait le temps de tuer cet homme.

- Assembly!

J'assemblai tout mes zombies en l'air cela forma une massue très lourde et solide, puis l'abattit sur lui, eclaboussant les personne proche d'un sang sale et partant par jets qui en semblait ne pas vouloir s'arrêter. Puis voyant encore les cinqs autres adversaire que j'avais à disposition, j'employai une autre technique:

- Legs whirlwind!

Tournoyant sur moi-même, je projetai mes ennemis à distance, leurs brisant plusieurs côtes, puis j'envoyai mes serviteurs les achever quand soudain:

- Pirates je vous sommes d’arrêter! Nous sommes des hommes de la marine et nous vous arrêtons tous pour agressions sur officier de la marine !!!

Je pu admirer la débilité d'un lâche de la marine dans toute sa spendeur, c'était l'abruti qui avait fuit pendant le déplacement, mais apparemment il s'était perdu et était finalement tombé sur le village. Cependant, ses menace parraisaient faire un effet sur nos attaquants. C'est alors que le chef du village, les yeux paniqué, nous demanda soudain si nous étions vraiment des officiers de la marine. Notre petit groupe répondit positivement et cela sembla achever le vieil homme qui se laissa tomber à genoux contemplant le sol le visage complètement déformé par la honte. Il nous déclara alors que cette île était un repaire de chasseurs de primes, et ils nous avaient confondu avec ces ignobles créatures qu'était ces pirates. Je renvoyai mes serviteurs et nettoyai approximativement mes chaussures.

*Putain... J'ai même pas pu en buter assez pour étancher ma soif... il aurait pas pu fermer sa gueule ce vieux?!*

Ruminai-je dans mon coin tout en me roulant une cigarette, tentant de perdre le moins de tabac possible. Le chef nous proposa de coucher au village, Geod accepta, nous nous rendîmes donc dans nos quartiers, quelque chose de luxueux par apport aux autres bâtisses du village. Il nous apportèrent de quoi manger, puis de grosses couvertures en laine. Je me couchai enfin et m'endormit sans attendre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte de l'île   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte de l'île
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante
» Découverte d'un nouveau sens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Sanctuary V2 :: GrandLine :: GrandLine :: Whiskey Peak-
Sauter vers: