AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mr. Baka #1

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 21:46

[Présentation reprie sur 1 forum, mais bien la mienne. Cool ]

Code du Réglement
Doog Luffy
Nom & Prénom
Jagger Brian. Un nom à craindre, mesdames et messieurs, car en effet, il invoque peur et malaise. Non, je veux dire par là qu’il sera très bientôt redouté des océans. Cet homme, comme vous le connaitrez d’ici les jours ou les mois à venir, n’aura aucune pitié, à moins que vous ayez une longue chevelure, des mains douces telles la soie ou bien un corps élancé et une poitrine… Non humm... On s’éloigne. Donc, son nom est bien Jagger Brian. Roulez le R de Brian ou placé un préfixe qu’est Mr., il appréciera et vous épargnera peut-être. Pour les gens qui ne le connaissent pas encore et qui n’ont pas eu vent de son terrible nom, vous pourrez l’appeler Mr. Brian, ou Ô le Grand Brian de tous les océans que j’aime et que je chéri de tout mon cœur. Pour les autres qui aiment passer les rumeurs et qui connaissent absolument tout des nouvelles, vous savez comment surnommer cet « Aho » : l’Emmerdeur ou mieux encore, Mr. Baka #1.

Age
Pensez bien que ce jeune individu ayant une réputation si élevée n'est guère qu'un gamin sans expérience. Ne vous fiez pas à son âge, qui se dénombre dans la vingtaine, pour le juger lui et sa puissance! Il est plus fort que vous tous et fait tremblez la terre! 23 ans exactement, beau, à l'apparence d'un dieu et au mental d'un poisson rouge. Je parle bien de Mr. Brian!

Profession
Ce n’est pas un amateur mais plutôt un jeune homme parti à la retraite et prêt à la lever en voyant comment ses descendants prennent la relève. Sa pu le Pirate partout… Il suffit que Mr. Brian s’absente quelques instants pour que les souris dansent? Hors de question de voir ainsi les pavillons se hisser aussi facilement et sans gêne sur les Océans! Son devoir est simple : éliminer les hommes, réunir les dames et faire la justice en échange de quelques petits millions de Berries. Avis important : les dames avec prime sur leurs têtes, il les réserve pour son propre intérêt. X) [Gneee... Chasseur en faite.]

Grade souhaité
Baaah, Mr. Brian n’a pas besoin de grade puisqu’il est l’homme le plus puissant de tout l’univers! - Rire sadique sous une musique mélodramatique -. *Essui la bave qui descendait le long de sa bouche*. En faites, il n’a aucun équipage pour bosser sous sa tutelle et donc, n’a pas besoin de s’autoproclamer Capitaine. Modeste le jeune hein? X)

Equipage

Fruit du démon
Hone Hone no mi. Le fruit de type Paramecias reconnu pour conférer à son utilisateur les pouvoirs de contrôler tous ses os à sa guise. Pouvant modeler ceux-ci de manière à ce qu’ils soient aussi tranchants qu’un sabre ou aussi pointu qu’une lance, il peut les extraire de son corps à volonté sans pour autant se tacher de sang. Cette capacité est redoutable. Le seul fait de pouvoir manier ce type d’arme le rend presque invulnérable et Mr. Brian s’est toujours sorti des mauvais pétrins avec facilité. Rallongeant ses os, les modelant de manière à ce qu’ils ressemblent à des épines, les projetant comme s’ils ne seraient que de vulgaires flèches, tout lui est possible grâce à cette capacité. Vous aurez donc aussi compris qu’il n’est pas approchable et qu’il ne peut être touché au corps à corps. De plus, la texture et la solidité de ses os forment une espèce d’armure incassable. Ses membres sont donc beaucoup plus résistances qu’à la normale. Le fruit Hone Hone no mi est un vrai chef d’œuvre, un vrai et précieux trésor auquel il est tombé. Les gens l’ayant autrefois combattu ont décri ce don comme étant dégoûtant. Peut-être cet adjectif venait du fait qu’à chaque fois qu’il bougeait l’un de ses os de manière irrégulière, un son désagréable se faisait entendre, tel un craquement résonnant au moindre mouvement. Ce son, Mr. Brian l’appréciait énormément. C’était le signe de départ pour un peu d’action, et lorsque celui-ci s’arrêtait subitement et retombait en silence, cela signifiait que le combat était terminé.

Description Morale
Attention, roulement de tambour tandis que la foule se masse dans le bar en sachant qui est en train de marcher en direction de l’entrée. Les yeux grossissent, la bave coule, les femmes s’excitent…! Prêtez attention, ne vous évanouissez pas parce que comme à tous les jours, Mr. Brian fait son entrée dans le célèbre bar de sa ville natale! On peut dès lors lire, sur son visage de vieux fendant, tout l’honneur qu’il espérait recevoir à son arrivée ici. Le sourire mesquin afficher sur celui-ci, les lunettes fumées accotées sur le bout de son nez et sa vieille lingerie du dimanche trouée ici et là par je ne sais quelle raison. Il venait de prendre le style du mec « cool ». Enfin, comme vous l’aurez remarquez, l’accueil chaleureux que reçu Mr. Brian ne fut que quelques regards menaçants tournés sur lui mais aussi des paroles négligentes à son égard. Comme à chaque jour, quoi… Qui, encore aujourd’hui, ne connaissait pas cet enfoiré qui se la pétait un peu trop à chaque soirée où il venait flemmarder dans ce vieux bar crouton? Absolument personne et, dès lors, on eut dit que la salle se vidait peu à peu, comme si une présence nouvelle venait empestée sur les lieux. Vous le devinerez tous que l’on parle de Brian Jagger, le mec le plus détesté de sa ville. On ne sait pas pourquoi, on ne veut pas le savoir, alors on continue tranquillement! De son air naïf, le sourire toujours aussi flamboyant, il s’avance en se donnant une allure décontracté, histoire de s’attirer encore plus de regards noirs. Ce n’est pas la gêne qui déborde chez lui puisque, tranquillement, il se dirige vers une jeune femme mignonne qu’il n’avait pas vu dans les parages depuis un bon bout de temps. Retirant ses lunettes tout en arborant son charme fou, petit sourcil arqué et sourire en coin, il se présente à la hauteur de la respectueuse dame qu’est une espèce de vieux cowboy ringard à la poitrine surdéveloppée et lui dit, en prenant soin de prendre son air de « Don Juan » :

« Gneuuu… Mademoiselle… Prescillia. »

Un instant, le temps se fige et on zoom sur l’expression que vient tout juste de prendre Mr. Brian. Ses dents proéminés par le large sourire qui couvre la moitié de sa face, le regard pétillant contenant une quelconque émotion que ressent cet imbécile, sans oublier la fleur du jardin d’à côté qu’il tendait en l’honneur de cette magnifique beauté. Et puis, le temps s’écoule de nouveau comme à son habitude… Une gifle survint et bien vite, le cœur si bon de Mr. Brian s’emplit d’amour et s’enflamma au seul contact de la douce main de cette Milady. Elle avait osé poser sa main sur lui et il n’avait pas été suffisamment puissant pour résister à la tentation de la manger tout cru! Tombant dans les vapes, il failli se perdre au Pays des petits Lapins. Heureusement, il en ressorti vivant et, se reconnectant à la réalité, il entendit au bon moment :

« Je ne suis pas Prescillia! »

Et puis, du vent.. Elle venait de le quitter sur ce dernier message subtil qui énonçait le taux d’amour qu’elle lui accordait. Aaah… Les femmes. Elles ne se sentaient jamais à la hauteur de ce bon Mr. Brian. Changeant tout à coup d’air, comme si cet événement lui était suffisant, il s’assit sur son tabouret préféré et élargissant ses jambes de manière exagérée afin de ce donner un style parfait, il demanda au barman d’un ton tout à fait changé et las :

« Gneee… Donne ce que la maison possède de mieux… Je paye, c’est ma tournée. »

Mais personne ne l’écouta et le barman ne lui servi que son cola habituel qu’il réclamait à chaque visite dans ce bar miteux. On avait finit par s’accoutumer à ses mensonges qui ne servaient qu’à attirer davantage l’attention sur lui. Il n’avait ni l’argent, ni la réputation et ni les amis nécessaires pour payer la tournée. Ce salopard de menteur n’avait pas changé ses habitudes malgré les millions de raclées qu’il avait reçues de la part des clients de coutume de ce bâtiment. Ayant repris son air d’origine qu’était celui d’un homme lassé, écœuré d’être entouré par autant de minables malgré le fait qu’il ne se rendait pas compte que le seul Baka dans cette pièce était Mr. Brian, il regarda du coin de l’œil le barman, désespéré par sa manière de servir. Ne se rendait-il pas compte qu’il était en train de débuter une conversation avec le célèbre et le populaire Brian? Les gens de nos jours, surtout les hommes, ne savaient plus où ils avaient la tête. Déjà que Mr. Brian avait dû mal à donner de son temps pour s’entretenir avec des hommes de si bas rang, il ne fallait pas le provoquer en public en lui servant du cola dans le simple but de l’intimider. Ces enfoirés, ils le paieront un jour lorsqu’il aura chassé le Seigneur des Pirates et qu’il aura touché sa prime. Il paiera une tournée de la meilleure boisson qui soit à toutes ces Ladys qui n’attendent que ça. Enfin, trêve de bavarderie. Étant un homme très occupé – c’est un mensonge -, il se devait de partir dès lors en Mer pour aller arpenter les Océans. Son départ allait attrister bon nombre des paysans qui se masseront devant son gigantesque bateau et qui le salueront avec les pleurs mais, n’étant pas un homme de cœur, spécifiquement avec les mâles, il n’allait pas se retourner d’une miette, à moins qu’une jolie dame ne l’appelle. Ralalaa… Soupirant son ennui, il laissa son verre de cola désormais vide et décida de quitter ce bar miteux. Ce village lui manquera pour de bon, il le sentait…

Malgré le petit bout de passage de sa routine que vous venez tout juste de lire ici-haut, vous aurez deviné que Mr. Brian n’est qu’un menteur, un dragueur mais aussi un flemmard. Il possède ces trois gros défauts qui font de lui un imbécile. Et encore là, vous me trouverez idiot de dire qu’il possède l’aptitude à devenir extrêmement sérieux et arrogant lorsqu’il est question de se battre. Ces changements de personnalité dépendront du type de personne qu’il rencontrera et de son humeur d’aujourd’hui. Il ne faut par contre pas sous-estimer Brian Jagger malgré le fait qu’il ait l’allure d’un gamin surexcité… Sinon, vous le regretterez bien vite.

Description Physique
« Gnaaa…? Ils ont beau prendre des images de moi, les photos ne sont rien en comparaison avec la copie parfaite . » dit souvent Mr. Brian sur un ton ennuyé lorsqu’il est temps de la séance-photo exigée par son Fan Club privé. – mensonge, encore là, pour le valoriser davantage aux yeux des lecteurs. -

Brian Jagger regarde sa photo de près, de loin, et trouve effectivement que celle-ci ne correspond pas avec son allure générale. En réalité, ses cheveux ne sont pas autant retroussés sur le crâne, puisqu’ils sont plutôt aplatis le long de son visage sans dépasser la longueur limite qu’est le bas de ses oreilles. Malgré le fait que quelques-unes de ses mèches soient légèrement pointées vers le haut, sa tignasse n’a pas la ressemblance d’un mohawk comme le présente la photo qu’il détient présentement. Exposer cette image alors qu’elle n’est en aucun cas comparable avec la réalité est inacceptable... Il faudra changer cela. La sortie de celle-ci lors de sa mise sur papier à donner l’impression d’avoir redonner vie à ses cheveux, et le teint habituellement foncé de ceux-ci est passé du noir profond au brun caca. Vraiment, pas du tout semblable! On aurait même dit qu’il avait plusieurs mèches de couleur blanche à cause des reflets qu’avait provoqué l’appareil en prenant la pose. De plus, son nez qui, à l’origine, était bien modelé et était centré dans son visage ne l’était plus. On aurait dit une déformation nasale qui part de son menton à ses sourcils, cette malformation provoquée à cause des ombres de je ne sais quel outil. Son teint pâle n’avait pas été retouché, par chance, car il ne se serait pas vu avec une peau typique des africains, et l’afro avec ça? Bref… On n’avait pas touché, encore là, au ruban qui partait d’une extrémité de son visage jusqu’au centre de son nez déformé, sans oublier que le 69 d’origine tatoué sur sa joue n’avait pas bougé. Vous vous demanderez probablement pourquoi un tel chiffre sur un si beau visage? Et bien, ne cherchez pas plus loin. Ceux qui connaisse la réelle signification de ce nombre comprendra la raison d'un tel Tattoo à cette place, venant d’un pervers et d’un dragueur dans son genre. Enfin, on continue à l’inspection de cette image… Il avait été photographié avec une pose debout, et ses 6 pieds et quelques choses ne paraissaient plus comme tel, sûrement à cause qu’ils avaient coupés à la hauteur de ses genou pour bien le cadrer, même si cette tentative avait échoué. C’était lamentable, tout de même, de savoir que sa carrure tout de même bien développée et que son corps, bien musclé, n’avait pas été suffisamment exposé sur cette image. Son corps d’athlète aurait fait fureur, mais il avait fallu qu’il soit caché par les vêtements qu’il portait de coutume, qui sont un chandail sans manche avec, au dessus, une espèce de chemise elle-non plus sans tissu pour les bras. Cela mettait en valeur, particulièrement, son second Tattoo qui faisait office de bracelet à son bras nu. On pouvait aussi remarqué, malgré le col de la chemille, le troisième et dernier signe qui ressemblait aussi au même bracelet, mais en espèce de collier faisant la totale circonférence de son cou. Toutes ces marques à l'encre noir ne signifiait rien et ne le gênait pas le moindre du tout. Il portait aussi un jeans long et de couleur sombre qui agençait parfaitement avec le blanc de sa chemise et le vert olive de son T-shirt. Mr. Brian s’attardait sur les détails, ce dont il ne fallait pas.

Bon, suffit! Il jeta finalement cette vulgaire image dans la Mer et continua sa marche, fixant de son regard brun foncé et pétillant le chemin à suivre tout en affichant son air las. Aucun sourire n’était apparu sur ces fines lèvres rosées et peu proéminentes, tandis que ses mains de bretteur étaient cachés dans les larges poches de son jeans. À la seule pensée de devoir quitter cette île, il avait le goût de bailler en songeant au travail qu’il l’attendrait. Il devait, par conséquent, au moins faire un dernier tour dans ce qu’il appelait son bar préféré!


Dernière édition par Brian Jagger le Sam 25 Oct - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 21:47

Histoire

« Tu vas la fermer ta gueule? » s’écria alors le jeune garçon de 10 ans à l’égard de Brian, seulement âgé de 8 ans et plus. Sa voix se fit grave et se répercuta rapidement sur les quatre murs qui formaient le petit salon piteux de la piètre chaumière. Son grand frère n’était pas des plus gentils, sans oublier le fait qu’il aimait bien se prendre la tête pour des niaiseries, s’autoproclamant le plus fort des deux enfants de la famille. Aujourd’hui, les parents étaient partis et son frère, Xaver, devait garder un œil attentif sur son idiot de frère. Tout jeune, Brian n’était pas encore qualifié comme étant un petit hors-la-loi qui emmerdait tout le monde. Gamin avec un tempérament très calme aux yeux des parents, lorsque ceux-ci était parti, il était prêt à se battre contre son grand frère pour lui voler sa place du plus aîné. Ce n’était pas juste que celui-ci est le droit de tout diriger la maison pour la seule et unique raison que les parents étaient absents! Lui aussi, il voulait profiter un peu de ce petit pouvoir et voudrait engueuler l’aîné pour des idioties. Mais il n’avait pas le droit à cause qu’il était trop jeune. Boudant pour le moment le départ de ses parents, Brian avait décidé de se cloîtrer dans sa chambre afin d’attendre le retour des adultes qui ne viendrait que dans plusieurs jours. De toute manière, s’il ne bougeait pas et restait immobile ainsi, Xaver n’aura absolument rien à lui reprocher et il pourra fermer son grand clapet. Allongé sur son lit qui grinçait au moindre mouvement à cause de l’ancienneté des ressorts, il fixait le plafond taché de plusieurs marques noirs provenant sûrement de la pluie ayant passé au travers du toit. En y repensant à deux fois, la famille n’était pas couchée sur un lit d’or et ses parents, malgré le fait que leur pauvreté ne leur permettait pas de tels voyages, ne se gênaient pas pour aller puiser dans les économies de tous les membres pour s’absenter et voyager sur la Mer. Il se demanda même où ils étaient partis, reprenant conscience qu’ils n’avaient pas dit grand détail sur leurs intentions. M’enfin… Brian avait l’habitude de se faire garder par l’aîné et malgré le fait qu’il rechigne sans cesse cette injustice, ses parents faisaient la sourde oreille. Les petits n’étaient jamais suffisamment écoutés! Mais la vérité sortait de la bouche des gamins. Malgré sa taille qui ne dépassait pas les 1m20 et sa musculature bien faible, ses propos pouvaient bien vite intimider Xaver qui, pour trouver un argument à tous ses dires, lui criait des insultes par-dessus la tête. Enfin… C’était son choix s’il voulait passer pour un idiot. Pour sa part, Brian avait toujours eu le don de choisir les bons mots et ainsi de pouvoir rendre bouche bée quiconque le menaçait. Il n’était pas fort dans le maniement de la batte, comme Xaver, mais au moins, ses mots pouvaient transpercer quiconque voulait le défier. Soupirant son ennui de réfléchir autant aujourd’hui, il se demandait ce qu’il pourrait bien tenter de faire sans s’attirer les foudres de son frère aîné. Fixant ses jouets entassés dans un coin, mais aussi la fenêtre laquelle il était tenté d’aller se faufiler pour une petite escapade en plein soleil, il opta pour une décision plus sage qui était de dormir pendant le reste de l’après-midi. Il ferma les yeux et se laissa bercer par la musique du silence qui flottait depuis un long moment dans la pièce. Respirant le bon air qui passait au travers la petite fente laissée par la fenêtre à demie ouverte, il failli se perdre dans son rêve mais la voix de son frère se fit entendre, cette fois-ci encore plus menaçante et d’un ton beaucoup plus élevé : « Mr. Baka! Y’a la vaisselle qui traîne dans le coin, et n’oubli pas de plier les linges et de laver la salle de bain! J’ai envi d’une sieste moi! » Le surnom qu’il venait tout juste de lui donner était celui qu’il avait lui-même choisi en l’honneur de son petit frère. Mr. Parce que Brian n’arrêtait pas, un moment, de se plaindre qu’il était trop petit. Ainsi, ce suffixe avait été placé dans le seul but de le faire grandir un peu, jusqu’à faire de lui un homme. N’ayant accepté ces deux petites lettres au devant de son nom, Xaver rajouta le Baka, qui voulait dire idiot en japonais. Ainsi, les villageois ont fini par l’appeler ainsi et par rire de ce joli nom. Les adultes étaient tous cruels. Soupirant soudainement en se rendant compte que son frère aîné s’impatientait devant tant de lâcheté, Brian se releva de sa pseudo sieste et, tranquillement, il se dirigea vers la porte qui menait au couloir. Mais avant même qu’il ne franchisse le seuil et se montre le bout du nez, il fit demi-tour, ayant décidé de fuguer pour le reste de l’après-midi. Étant jeune, ses parents ne le laissaient jamais sortir tout seul dans le village, prétextant que cela était beaucoup trop dangereux pour un gamin comme lui. Maintenant qu’ils n’étaient pas là, il avait le droit de faire ce qu’il voulait, quand il voulait. C’était donc pour cette unique raison qu’il se faufila sans bruit dans la fente et atterrit, les deux pieds sur l’herbe fraîche. Il n’avait pas été remarqué et son frère n’avait pas encore fait irruption dans sa chambre afin de le tirer vers la corvée. Le sourire aux lèvres, le jeune Brian courut en direction du centre du village, voulant se promener un peu sur la route et profiter du beau climat.

Le village où il habitait était charmant. Ses paysans étaient des plus chaleureux et la température battait souvent à son maximum, sans oublier le soleil qui débutait de belles journées, et les lunes pleines qui venaient décorer le ciel obscur lors des nuits. La nature était ce qu’il y avait de plus beau, sans oublier la grande forêt qui encerclait tout le village et qui séparait la plage de celui-ci. Un petit sentier battu menait directement vers le sable chaud et exposait le paysage de la mer s’étendant aux horizons. Bien souvent, Brian aurait souhaité s’y rendre mais ses parents étaient trop occupés et il était encore trop jeune pour s’y aventurer seul. La prudence était une des choses la plus détesté des enfants. Elle représentait une limite inadéquate placée entre la liberté et la prison. Beaucoup trop effrayé de la colère de son père, sa mère mais surtout de son frère aîné, Brian avait décidé de ne jamais enfreindre les lois, comme si le châtiment serait si terrible. Mais aujourd’hui, tout était différent. La journée était trop belle, le temps trop ennuyeux, pour rester encabaner dans la chaumière à devenir l’esclave de ce foutu Xaver. Cet idiot fera ses corvées de lui-même, pendant que Brian ira se promener un peu partout sur l’île. Tout souriant, le jeune bambin passa au travers des adultes sans s’attirer la moindre attention et, regardant les produits qui étaient exposés au marché, il décida de faire son petit voyou pour aujourd’hui et, kidnappant quelques pommes au passage, courut dans une ruelle sans aucun œil témoin. Sa famille n’était pas riche et il était très rare qu’il pouvait manger de si bons aliments. Croquant dans l’un de ces fruits avec appétit, il ferma les yeux en savourant le goût exquis de ce produit de luxe. La liberté goûtait si bon! Émettant quelques cris de plaisirs tout en restant discret et caché par l’ombre qui venait des deux bâtiments où il se trouvait, il resta un moment là à tout manger, tel un affamé et, rassasié, il sortit de sa cachette, ni vu, ni connu. Courant en direction de la forêt, il avait maintenant une dernière chose à aller faire avant de retourner dans sa prison faire les travaux ménagers. Il voulait absolument avoir une vue sur l’océan. D’après les histoires et les contes, l’eau était l’élément le plus magnifique, et avec un tel soleil, les vagues ne seraient que plus brillantes. Il fallait absolument voir cette vérité! Les yeux pétillants, Brian traversa la forêt sans problème, ne se préoccupant pas de la noirceur qui reflétait ces lieux ainsi que les drôles de bruit. Il ne croyait pas aux fantômes et était un petit aventurier. Ces sons n’étaient pas du tout désagréable et il eut beaucoup de plaisir à marcher sur le sentier battu, au travers de tant de vieux arbres datant de plusieurs générations. Finalement, au loin, il put voir la sortie de ce sinistre tunnel et donc, la vue sur la liberté, c’est-à-dire la grande Mer. N’ayant pas pu découvrir encore le monde, il ne connaissait rien en la géographie, ni à l’histoire, mais malgré ce, tous les contes se reliant aux Pirates et aux Océans le passionnaient jusqu’à en baver. Aujourd’hui, il allait avoir une vue sur l’énorme étendue qui peuplait tout le monde entier! Puis, mettant finalement un pied à l’extérieur de la forêt, il vit, devant lui, non pas ce qu’il avait imaginé et ce dont il avait entendu dire, mais plutôt… Une dizaine de navires de guerre qui s’approchait dangereusement de l’île, menaçants par leurs statures mais aussi leurs nombreux canons. Mr. Baka, effrayé par autant d’armes et de gens, fit demi-tour en fermant les yeux, laissant échapper plusieurs larmes. C’est à ce moment même que l’on entendit les canons surgir de partout… Les boulets frappèrent en principe la forêt, mais vinrent aussi s’abattre un peu plus loin, c’est-à-dire dans le village. Le feu commença à prendre, enflammant tous les arbres et la magnifique végétation, et, sûrement plus loin, les chaumières de plusieurs habitants. C’était la panique totale sur l’île et Brian put entendre, malgré ses cris de terreur, les voix de tous les villageois qui tentaient de fuir sûrement de l’autre côté de l’île, en passant à travers la forêt au sens opposé. Et le bois où se trouvait Brian continuait de s’enflammer… Il allait bientôt périr au milieu de flammes puisque celles-ci commençaient à s’étendre sur le sentier battu… Il fallait changer de chemin. Il criait du plus fort qu’il put, pleurait autant que possible et était le plus souvent effrayé par autant coups de canons. Bientôt, les Pirates allaient faire surface sur les lieux. Il allait périr à coup sûr… Pendant qu’il continuait de courir tout en déviant de justesse plusieurs arbres en feu qui tombaient sur sa route, il se demanda pourquoi il avait décidé de fuguer de la maison pour l’après-midi! S’il n’aurait pas agi comme un…. Comme un BAKA, il serait encore avec son frère aîné qui prendrait soin de lui à coup sûr. Car malgré le fait qu’il se prenait très souvent la tête et qu’il maltraitait son petit frère, lorsqu’il était question de danger, Xaver savait faire preuve de courage et aussi de protection. Il était prêt à donner sa vie pour lui… Et c’était pour cette raison que les parents le considéraient comme son préféré… ><

« BRIAN » Une voix se fit entendre au travers des boulets de canon et des pleurs du jeune gamin de 8 ans. Cette voix transperça tous les bruits et parvint jusqu’aux oreilles de Mr. Baka. Il reconnut immédiatement celle-ci et, écarquillant les yeux en toussotant légèrement, tenta de chercher du regard Xaver qui était venu à sa rencontre. Car il savait absolument que Brian rêvait depuis toujours d’admirer l’océan de ses propres yeux… Finalement, qu’il l’eut trouvé, il tenta de le rejoindre malgré le fait que la route avait été bloquée par plusieurs morceaux de bois et de flammes. Finalement à sa hauteur, le visage baigné de larmes, il s’attendait à recevoir une raclée de la part de son frère aîné mais avec surprise et malgré la situation, Xaver le colla contre son cœur et soupira de soulagement en le voyant encore en vie. Ce moment aurait pu durer des heures, mais ils n’avaient plus le temps pour de telles choses. Il fallait bien vite se rendre jusqu’au village et ensuite traverser la forêt de l’autre côté pour rejoindre les embarcations civiles et déguerpir au plus vite. Leur village était incendiée, cette partie de l’île aussi tandis que le rivage Ouest était occupé par les dizaines navires Pirates. La situation était mal, très mal. « Allez vient! » cria alors son frère en l’empoignant par le bras tout en le tirant vers la bonne direction. Désormais qu’ils s’étaient réunis de nouveau, les deux frères pouvaient sortir de là sans problème et Brian se sentait en totale sécurité. Xaver connaissait les maîtrises de l’arme et était un preux combattant. Il avait de l’instinct, du courage… Il possédait tout! Les yeux un peu plus clairs qu’avant à cause de la disparition des larmes, il suivit son frère aîné sans rechigner en sachant très bien qu’ils allaient bientôt atteindre la sortie de cette partie de forêt. Et puis… Alors que la sortie n’était qu’à quelques mètres, on entendit un coup de feu, puis un second. Brian continua de courir en fermant les yeux, passant au travers des flammes en se blessant gravement mais continuant sans s’arrêter. Il fallait atteindre la sortie.. Ils y étaient presque ! Un dernier effort et ils courront dans le village, rejoindront les fuyards et seront finalement en réelle sécurité! UN EFFORT! Finalement, avec le plus grand soulagement du monde, Brian atteignit finalement la sortie, aveuglé non seulement par ses larmes mais aussi par les rayons du soleil. Le spectacle qui s’offrait à lui était des plus terribles. Où était passé le magnifique village où il vivait? Il ne le reconnaissait du moins plus… Tous les bâtiments étaient en flammes, brûlaient et disparaissaient peu à peu, se changeant en un tas de cendre. On voyait une vague de villageois qui filait vers la sortie, en direction de la plage Est où attendait sûrement les bateaux civils. Brian dit, d’une voix un peu brisée, à l’égard de son frère aîné : « Allez.. On va les rejoindre. » Ils allaient donc les rejoindre et s’enfuir avec eux, laissant derrière eux leur lieu de naissance, leur maison, leurs amis.. Tout sera abandonné ici. Mais Brian n’entendit aucune réponse…. BAKA… BAKA… BAKA…. Il se retourna tranquillement, les yeux sortis de leurs orbites à cause du soudain doute qui avait pris en lui… BAKABAKAKABKABAKABAKABAKABAKA! Personne… IL N’Y AVAIT PLUS PERSONNE…. Où était Xaver? Où? Et puis, Brian se souvint des coups de feu qu’il avait entendu lorsqu’il était encore dans la forêt… … … Face devant la forêt qui prenait feu, il se mit à crier de toutes ses forces… Sa voix se répercuta, se fit transporter par le vent fort qui venait d’apparaître… Xaver était mort… par sa faute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 21:50

Bienvenue à toi Brian est bonne chances pour ta validations !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 22:10

Welc'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 22:33

Bienvenue sinon je ne comprend pas tout dans ta presentation surtout quand tu te vante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 22:48

Salut et bienvenue ^^

Sanji> il ce présente mais tout en prennant le comportement du personnage ^^ c'est un style qu'il à prit pour rendre la rendre plus spéciale ^^

MrBaka#1>Moi j'adore comment tu t'es présenter c'est originale ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 23:03

Validation pour ma par .
Presentation tres satisfaisante .
J'espere que le rp suivra .
En attente d'un 2eme admin pour la confirmation .
Chasseur de prime a ce que j'ai compris .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Sam 25 Oct - 23:57

Bienvenue sur OPS.

Belle présentation,ton style est magnifique je trouve.

Tu a donc ma deuxième voix,donc tu es validé.

Bon Rp
Revenir en haut Aller en bas
Mimura Kodoma
Empereur des Mers & Capitaine des Shuusei Mugen's
Empereur des Mers & Capitaine des Shuusei Mugen's
avatar

Nombre de messages : 766
Age : 38
Equipage : Shuusei Mugen's
Armes : Sabre
Prime : 400,000,000
Date d'inscription : 07/09/2008

Feuille de personnage
Niveau:
19/20  (19/20)
Puissance:
950/1000  (950/1000)
Fruit du Démon: Kitai Kitai no Mi

MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Dim 26 Oct - 0:34

Bienvenue, tout d'abbord : Quelle belle présentation :d:d:

Pour ma part rien de facheux, mais tout fruit m'a l'air "trop puissant", je connais ce fruit pour l'avoir vu a de nombreuses reprises et donc il faut quand même lui instaurer des faiblesses. Tout d'abbord, si on te tranche ou tire une balle dans la tête tu meurt car tu n'es pas un logia et tes os ne peuvent, malgrés leur efficacité, arreté de tels choses. Cependant pour tout le reste c'est ok Wink

Tu as donc ma validation en attendant de te voir a l'oeuvre.

[ PS : Peux tu m'envoyer le rang exact que tu souhaites ? ]

<~~~~~~~~~~>






Captaine des Shuusei Mugen's
Recherché à 400 000 000 de Berry's
Equipage Estimé a 740 000 000 de Berry's
Commandant d'une Flotte de deux Navires


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   Dim 26 Oct - 12:46

Bienvenue sur OPS ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mr. Baka #1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mr. Baka #1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Préval est-il un baka ou un génie?
» Oryyyyya ! Haha Baka ! [En cours]
» Tout ce qui est atteint est détruit [PV Baka]
» Baka to Test to Shoukanjuu
» "BAKA" Obama... ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Sanctuary V2 :: Préface :: Registres :: Fiche de Personnages :: Fiches Validées-
Sauter vers: